Eid

RDC-Rwanda : Tshisekedi plaide sa cause auprès du président comorien

0 149

Le président de RDC Félix Tshisekedi a dénoncé jeudi une “guerre barbare” imposée par le Rwanda dans l’est de son territoire, auprès du président des Comores et possible prochain chef de l’Union africaine (UA), Azali Assoumani, lors d’une visite à Moroni.

“Partout où je suis passé, j’ai parlé de mon pays et de cette guerre barbare que nous impose le Rwanda. Mon espoir est que mon aîné puisse y ramener la paix”, a déclaré Félix Tshisekedi lors d’un point presse à l’issue de la rencontre.

“Nous avons effectivement passé en revue tous les conflits qui sont en Afrique et on ne pouvait pas ne pas parler des problèmes des Grands Lacs”, a confirmé le président comorien.

L’est de la République démocratique du Congo (RDC) est en proie depuis près de 30 ans aux violences de groupes armés, pour beaucoup héritées de guerres qui ont ensanglanté la région dans le sillage du génocide rwandais de 1994.

Les tensions sont vives entre Kinshasa et Kigali depuis la résurgence fin 2021 de l’ancienne rébellion tutsi du M23 (“Mouvement du 23 mars”). La RDC accuse le Rwanda de soutenir cette rébellion, ce dernier dément.

Le mois dernier, le ministre rwandais des Affaires étrangères, Vincent Biruta, était lui aussi en visite dans l’archipel de l’océan Indien pour la signature d’un accord de coopération visant à renforcer les liens entre les deux pays.

Azali Assoumani est candidat à la présidence de l’UA, qui doit être décidée ce mois-ci.

 

Avec Africanews

Leave A Reply

Your email address will not be published.