Lutte contre le trafic : le service des douanes du Nigeria sollicite le soutien des institutions traditionnelles

Détails avec Tunde Akanbi, Ilorin

0 239

Le commandement régional de l’État de Kwara du Service des douanes du Nigeria recherche la collaboration des institutions traditionnelles de l’État pour lutter contre les activités de contrebande à Ilorin.

Le contrôleur régional des douanes, Kehinde Ilesanmi, a rendu visite à l’émir d’Ilorin et au président du Conseil traditionnel des chefs de l’État du Kwara, Alhaji Ibrahim Sulu Gambari, dans son palais d’Ilorin, afin de tracer une voie où de tels partenariats permettraient de lutter contre la contrebande.

Dans ses brèves remarques, le contrôleur a sollicité un partenariat et une collaboration avec l’émir afin de s’assurer que l’État comprenne le rôle des douanes en tant que partenaires du progrès par le biais de l’information du public, de l’éducation et de la sensibilisation des autres parties prenantes afin de parvenir à une conformité totale des citoyens qui importent et exportent des marchandises.

Le patron des douanes a reconnu le rôle essentiel que peuvent jouer les institutions traditionnelles, notamment dans les domaines de la sensibilisation et de l’information de leurs sujets, des parties prenantes et de la société en général.

L’émir d’Ilorin avec le chef des douanes de l’État du Kwara, le contrôleur Ilesanmi.
Ilesanmi a révélé que le service travaillait sans relâche pour réduire le commerce illicite dans le pays afin de promouvoir la croissance économique et le développement.

Il a déclaré que la décision du gouvernement fédéral d’interdire l’importation de certains produits alimentaires dans le pays, en particulier le riz, n’était pas une chasse aux sorcières mais un moyen d’encourager les agriculteurs nigérians et de stimuler la production locale.

Tout en plaidant pour un respect total des directives du gouvernement fédéral, il a réaffirmé que la frontière terrestre de l’État du Kwara est toujours fermée.

Dans sa réponse, l’Emir a assuré le contrôleur régional des douanes de son soutien royal continu pour le commandement afin de lui permettre, ainsi qu’à l’équipe de gestion, de réaliser le mandat de génération de revenus, de facilitation du commerce et d’opérations de lutte contre la contrebande.

Alhaji Sulu Gambari s’est engagé à renforcer les relations cordiales déjà existantes entre le palais et le commandement.

Leave A Reply

Your email address will not be published.