Le programme commercial des pays en développement va stimuler l’économie nigériane

Détails avec Jennifer Inah, Abuja

0 188

Le programme commercial des pays en développement, DCTS, récemment lancé par le Royaume-Uni, soutiendra davantage la croissance économique durable du secteur des exportations non pétrolières du Nigeria.

Le directeur exécutif/CEO du Nigerian Export Promotion Council, NEPC, Dr. Ezra Yakusak, l’a déclaré lors d’un atelier organisé par le UK-Africa Trade and Investment Service.

Le Dr. Ezra a expliqué que le récent développement du DCTS allait stimuler le commerce avec les pays les moins avancés (PMA) grâce à la réduction des droits de douane et à la simplification des règles d’origine pour les PMA.

Il a souligné que l’essence de la participation du NEPC était de sensibiliser la communauté des exportateurs nigérians pour qu’ils profitent de ce nouveau programme et de fournir des informations véridiques qui apporteraient des solutions aux défis techniques et opérationnels auxquels sont confrontés les exportateurs nigérians.

M. Ezra a déclaré qu’avec le lancement de ce nouveau programme, le Nigeria pourrait potentiellement faire passer ses exportations vers le Royaume-Uni de 0,3 % à 5 % du marché d’ici 2030, pour une valeur de 14 milliards de livres sterling.

Selon lui, “l’opportunité pour le Nigeria d’augmenter ses exportations non pétrolières vers le Royaume-Uni dans des secteurs où l’offre dépasse actuellement la demande est le cacao, les engrais, le sésame, le gingembre et les noix de cajou. D’autres sont le caoutchouc naturel, le coton, les crevettes congelées, les bananes plantains et les tomates”.

Cependant, il a déploré que plusieurs défis continuent d’empêcher le pays de réaliser son potentiel.

“Il s’agit notamment de problèmes d’accès au marché, d’accès à des financements abordables, de coûts et de prix, et d’un régime réglementaire/processus bureaucratique médiocre, parmi d’autres déficits infrastructurels tels que de mauvais réseaux routiers, des coupures de courant et des installations portuaires délabrées entraînant des congestions portuaires”, a-t-il déclaré.

Dans le cadre du nouveau système, le DCTS doit remplacer l’actuel système de préférences généralisées du Royaume-Uni, le SPG, tandis que le Nigeria bénéficiera désormais de 9500 lignes tarifaires.

Leave A Reply

Your email address will not be published.