Le syndicat des travailleurs nigérians tient une conférence des délégués

Détails avec Helen Shok Jok, Abuja

0 197

La 13ème conférence quadriennale des délégués du Syndicat des travailleurs Nigérians NLC s’est ouverte à Abuja, la capitale du pays.

L’événement de deux jours qui verra l’émergence d’une nouvelle direction pour l’organisme de coordination est assisté par le vice-président du Nigeria, le professeur Yemi Osinbajo, des diplomates et d’autres dignitaires.

Accueillant les invités, le président sortant de la NLC, Ayuba Wabba, a demandé au gouvernement nigérian de s’attaquer d’urgence à ce qu’il a appelé les difficultés persistantes auxquelles sont confrontés les Nigérians en raison de la nouvelle politique du gouvernement en matière de naira.

Il a déclaré que de nombreuses masses nigérianes ne peuvent ni acheter ni vendre, faute de disponibilité des nouveaux billets ou même d’accès aux anciens, attribuant cette situation à une mauvaise mise en œuvre de la politique.

“Ce que nous voyons actuellement au Nigeria, c’est que vous avez votre argent à la banque, mais vous ne pouvez pas y accéder parce que la banque où vous avez gardé votre argent ne peut pas vous le donner.

“Dans d’autres pays, lorsqu’il y a une nouvelle politique de conception de la monnaie, l’ancien billet reste une monnaie légale à côté des nouveaux billets jusqu’à ce que le dernier ancien billet entre dans la banque, mais notre cas est différent…”, a indiqué M. Wabba.

Il a ajouté que les dirigeants du Nigeria doivent reconnaître et accepter que l’économie du pays est de nature rurale et qu’elle doit être prise en considération lors de l’examen de toute politique financière.

Détails plus tard….

Leave A Reply

Your email address will not be published.