La CSIAF appelle les fonctionnaires à investir dans l’agriculture

Détails avec Chinwe Onuigbo depuis Awka

0 325

Le coordinateur de l’État d’Anambra de la Fondation agricole des fonctionnaires (CSIAF), Prince Donatus Orjika, a fait valoir que la mission et la vision de la CSIAF consistaient à aider le travailleur ou le fonctionnaire moyen à se préparer à une retraite heureuse et durable grâce à des investissements engagés dans l’agriculture et les chaînes de valeur agricoles.

Remarque faite par M. Orjika lors de l’inauguration de la section A de la zone Nord d’Anambra de la fondation dans l’État d’Anambra.

Il a appelé tous les fonctionnaires et les retraités à rejoindre l’association comme étant un front commun pour accéder aux prêts et subventions pour l’agriculture et les chaînes de valeur agricole, qui est la seule alternative fiable à la poursuite et la montée en flèche des coûts de la vie et la diminution des sources de revenus pour le travailleur moyen.

Il a appelé d’autres jeunes et parties prenantes engagés, ayant des intérêts directs dans l’agriculture, à se manifester et à accéder à des prêts jusqu’à 950 000 N par le biais de l’organisation, à un taux d’intérêt de 25 % par an et un calendrier de remboursement d’un an plus, avec une retenue de 40 % de la Banque centrale du Nigeria (CBN) sur le remboursement anticipé des prêts précédents.

Au cours d’une interaction avec le président du gouvernement local, Dr Anselem Onuorah, un accord a été conclu par les deux parties pour maintenir le rythme des projets agricoles verts et des formations de soutien technique pour le personnel afin d’attirer davantage de dividendes de la prospérité par l’agriculture dans les régions.

S’adressant également aux travailleurs, la direction de la Nirsal Micro Finance Bank PLC, branche d’Awka, a réitéré son engagement à fournir des fonds et a dit aux travailleurs de profiter de l’opportunité offerte par la banque à travers le Programme d’intervention agricole de la CBN/prêt garanti jusqu’à un million de Naira sans garanties.

Il a souligné que “les agriculteurs qui bénéficient de cette facilité de prêt sont couverts par une retenue d’intérêt de 40 % par la CBN. Cela signifie simplement que la CBN vous rembourse jusqu’à 40 % de tous les intérêts payés sur votre prêt après le remboursement prévu, afin de vous inciter à poursuivre vos investissements dans l’agriculture et de vous permettre de bénéficier d’une garantie de prêt plus importante.

“Les non-fonctionnaires peuvent s’adresser à la Fondation des fonctionnaires de l’agriculture pour accéder aux prêts s’ils sont intéressés, a-t-il ajouté. Un certain nombre de questions ont été posées par les travailleurs et elles ont reçu des réponses favorables.”

Le point culminant de l’événement a été l’inauguration officielle du chapitre de la zone A, Anambra Nord (Ayamelum, Oyi, la collectivité locale d’Anambra est and ouest ) de l’Association, par le coordinateur de l’Etat et son équipe.

Étaient présents à l’événement le coordinateur adjoint du CSIAF, le révérend Canon Okoye Ferdinand Nwafor, le responsable de l’aide sociale, Mme Uzoewulu Regina, certains membres du personnel de la Nirsal Micro Finance Bank PLC, Awka, le président du gouvernement local, Dr Anselm Onuorah, le président du LG Nulge/coordinateur LG d’Anambra est de l’Association, John Dinyelu, et le HPM, M. Fabian Ekweoba, parmi d’autres officiers supérieurs du LGA.

Leave A Reply

Your email address will not be published.