La junte malienne expulse le chef de la mission des droits de l’homme de l’ONU

0 212

La junte au pouvoir au Mali a déclaré qu’elle expulsait le chef de la division des droits de l’homme de la MINUSMA, la mission de l’ONU sur place, lui donnant 48 heures pour quitter le pays.

Cette décision intervient après qu’un militant malien des droits de l’homme a dénoncé le mois dernier la situation sécuritaire dans le pays dans un discours prononcé devant une assemblée de l’ONU, et a accusé les nouveaux partenaires militaires russes du régime de graves violations des droits.

Le ministère des Affaires étrangères avait déclaré Guillaume Ngefa Atonodok Andali, chef de la section des droits de l’homme de la MINUSMA, persona non grata, indique un communiqué publié par le porte-parole du gouvernement, le colonel Abdoulaye Maiga.

“Cette mesure fait suite aux actions déstabilisatrices et subversives de Monsieur Andali”, ajoute le communiqué, qui a également été lu au journal télévisé national.

M. Andali avait pris sur lui de décider qui étaient les représentants de la société civile, ignorant les autorités et les institutions nationales, ajoute le communiqué.

“La partialité d’Andali était encore plus évidente lors du dernier examen du Conseil de sécurité des Nations unies sur le Mali”, ajoute le communiqué.

Le 27 janvier, Aminata Cheick Dicko a critiqué le régime lors d’un briefing spécial du Conseil de sécurité de l’ONU sur le Mali.

La MINUSMA a été mise en place en 2013 pour tenter de stabiliser le Mali face à la menace croissante des combattants djihadistes.

Sa mission consistait également à protéger les civils, à contribuer aux efforts de paix et à défendre les droits de l’homme.

Mais la situation sécuritaire n’a cessé de se détériorer dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Le régime militaire a bloqué à plusieurs reprises les tentatives de la MINUSMA d’enquêter sur les informations de plus en plus nombreuses faisant état de violations des droits de l’homme commises par les forces armées.

Leave A Reply

Your email address will not be published.