Le chef d’Etat du Nigéria inaugure des projets dans l’État de Jigawa

Détails avec Timothy Choji, Abuja

0 315

Le président Muhammadu Buhari a inauguré un projet d’irrigation de 5 700 hectares dans la vallée d’Hadejia, dans la zone de gouvernement local d’Auyo, dans l’État de Jigawa.

Le président Buhari a révélé que le projet d’irrigation de la vallée d’Hadejia, d’une superficie de 5 700 hectares, qui vient d’être inauguré, contribuera de manière significative à la quête du Nigéria en matière de sécurité alimentaire, de création d’emplois et de diversification économique.

Remarque faite par le président lors d’un banquet d’État après avoir inauguré plusieurs projets exécutés par le gouvernement fédéral, le gouvernement de l’État de Jigawa et le projet de ferme Malam Alu, une entreprise privée défendue par un législateur, Farouk Aliyu.

Le Président a exhorté la communauté d’accueil à tirer parti des opportunités offertes par la gigantesque infrastructure d’irrigation, en déclarant : ” Ce sera une petite partie de notre quête globale pour sortir 100 millions de Nigérians de la pauvreté en 10 ans “.

Il a également chargé le gouvernement de l’État de Jigawa de maintenir son engagement envers le secteur agricole, en reconnaissant le succès du système de clusters introduit par l’administration actuelle du gouverneur Mohammed Abubakar sous le slogan “L’agriculture est une entreprise”.

Plus de projets

Au cours de sa visite officielle d’une journée dans l’État de Jigawa, le président s’est déplacé dans quatre zones de gouvernement local pour inaugurer des projets, notamment le système d’irrigation de la vallée d’Hadejia à Auyo, l’hôpital spécialisé de Birnin Kudu, la ferme agro-industrielle intégrée Malam Alu à Birnin Kudu et la route à double sens Unity-Pentagon-Fanisau.

À la ferme, le Président a dévoilé un mât de drapeau de 50,3 mètres, décrit comme étant le plus haut du pays par M. Aliyu.

Le Président a également eu une vue aérienne de certaines des routes, infrastructures, ponts et lieux touchés par les inondations de septembre 2022, qui ont affecté de nombreuses parties de l’État de Jigawa.

Victimes des inondations

Il a profité de l’occasion pour exprimer sa compassion aux victimes des inondations, promettant de leur fournir davantage de matériel de secours.

”Pendant que j’avais été précédemment informé de l’ampleur de la dévastation en termes de pertes humaines, de destruction de terres agricoles et d’infrastructures publiques, j’ai pu aujourd’hui constater personnellement l’étendue des dégâts.

En volant d’Auyo à Kafin Hausa et dans certaines parties des gouvernements locaux de Miga, Jahun, Kiyawa, Dutse et Birnin Kudu, j’ai pu avoir une vue aérienne de certaines des routes, infrastructures et ponts touchés.

”Même si le gouvernement fédéral a fourni du matériel de secours, essentiellement sous forme de denrées alimentaires, par l’intermédiaire du ministère des Affaires humanitaires pendant la période des inondations, je tiens à assurer le gouvernement et la population de l’État de Jigawa que d’autres secours seront fournis par le comité national mis en place par le gouvernement fédéral”, a-t-il révélé.

Le Président Buhari a félicité le gouverneur Mohammed Abubakar pour ses réalisations retentissantes dans l’État, notant qu’il n’en attendait pas moins de celui que l’on surnomme “Mai Calculator”.

”J’ai vu la publication par l’État d’un recueil intitulé ”Against All Odds” qui documente les progrès et les réalisations enregistrés par le gouverneur au cours des six premières années de son administration.

”J’ai été vraiment étonné par l’étendue des projets et des programmes exécutés dans tous les secteurs.

”J’ai été étonné par l’espace fiscal limité auquel nous avons été confrontés au fil des années à tous les niveaux du gouvernement, mais je me suis ensuite souvenu de la prudence financière pour laquelle le gouverneur Badaru est connu et qui lui a valu le surnom de “Mai Calculator”.

Le Président a également félicité les citoyens de l’État pour les développements sans précédent dont ils ont été témoins au fil des ans.

Il a noté que les projets mis en service lors de sa visite d’État n’étaient que “la partie émergée de l’iceberg”, ajoutant qu’un seul des 18 nouveaux hôpitaux généraux a été inauguré.

Le Président s’est réjoui que chacune des trente circonscriptions de l’État soit bientôt dotée d’un établissement de santé secondaire à part entière.

Soutien à la réputation

Il a exhorté le gouvernement de l’État à maintenir la réputation de l’État, dont le réseau routier est l’un des plus performants du pays.

En ce qui concerne les fermes Mallam Alu à Birnin Kudu, le Président les a décrites comme un autre projet louable qui s’aligne parfaitement sur le programme de transformation agricole de l’administration.

Il a félicité l’Honorable Farouk Aliyu pour avoir défendu ce merveilleux projet, en disant :

”Je pense qu’il contribuera également de manière significative à nos objectifs de diversification économique, de sécurité alimentaire et de création d’emplois.”

”Nous espérons voir d’autres grands projets agricoles de ce type dirigés par le secteur privé, notamment grâce à l’environnement favorable fourni par l’État et le gouvernement fédéral.”

Concernant les élections générales de 2023, le président a réitéré son appel aux Nigérians à rester pacifiques.

‘Malgré certains des défis qui ont continué à tester le processus de notre démocratie, je crois fermement que nous avons été témoins, au cours des sept dernières années, de l’enracinement des véritables principes et idéaux de la gouvernance démocratique dans la société nigériane. C’est l’une des caractéristiques de cette administration.

”Je dois insister sur le fait que la tolérance et la compréhension sont essentielles à la conduite d’élections libres.”

Engrais

Plus tôt, au palais de l’émir d’Hadejia, Alhaji Adamu Maje, le président Buhari a promis d’examiner les demandes du gouvernement de l’État concernant la disponibilité d’engrais et d’autres intrants agricoles pour stimuler la production agricole locale.

Le Président a noté que le Nigéria et le Maroc avaient un accord existant sur la production d’engrais, qui viendra compléter les 44 usines de mélange existantes dans le pays.

Le gouverneur de l’État de Jigawa a précisé au président que l’État resterait reconnaissant au gouvernement fédéral pour plusieurs projets achevés et en cours dans les secteurs des transports, de l’éducation, de la santé, des investissements sociaux, de l’agriculture et de la sécurité.

”Depuis votre administration, nous n’avons jamais rien vu de mieux dans la vie de l’État de Jigawa”, a-t-il lancé.

”Nous ne saurions trop vous remercier pour la sécurité alimentaire, en particulier pour le programme des emprunteurs ancrés. Aujourd’hui, l’agriculture à Jigawa est considérée comme une activité commerciale et certains agriculteurs de l’État figurent parmi les plus riches du Nigéria”, a-t-il ajouté.

Le gouverneur Badaru a également félicité le président pour son intervention auprès des États de la Fédération pour le paiement des salaires, la fourniture d’infrastructures et pendant la pandémie de COVID-19, pour un montant de plusieurs milliers de milliards de naira.

Leave A Reply

Your email address will not be published.