Une mise en garde émise par JAMB contre les faux comptes de réseaux sociaux

Propos recueillis par Temitope Mustapha, Abuja

0 284

Le registraire du Conseil commun d’admission et de matriculation au Nigéria (JAMB) a prévenu les membres du public contre un compte de médias sociaux créé au nom du Conseil.

Le Conseil a déclaré qu’il n’avait pas de compte sur les médias sociaux.

Le registraire l’a fait savoir dans une déclaration du chef des affaires publiques et du protocole du Conseil, Dr Fabian Benjamin, qui a été mise à la disposition des journalistes à Abuja.

“L’attention du conseil a été attirée sur un compte LinkedIn censé être le compte du registraire de JAMB, Prof. Is-haq Oloyede, et envoyant des demandes d’amis à des membres du public.

” Il s’agit d’un stratagème initié dans le seul but d’escroquer les membres crédules du public.

” Le Conseil d’administration tient à préciser que le professeur Is-haq Oloyede ne possède ni ne gère aucun compte sur les médias sociaux et qu’il n’a demandé à personne d’en ouvrir ou d’en gérer un en son nom.

” LinkedIn est un site de réseau social conçu spécifiquement pour la communauté des affaires. À ce titre, il convient de noter que l’objectif du site est de permettre aux utilisateurs inscrits de se connecter avec des personnes qu’ils connaissent et auxquelles ils font confiance sur le plan professionnel. Le professeur Oloyede n’appartient pas à cette catégorie de personnes et n’a pas l’intention de la rejoindre.”

Dr Benjamin a annoncé que cet avertissement était devenu nécessaire en raison de certains éléments peu scrupuleux qui ont prétendument ouvert un compte LinkedIn en son nom pour tromper des membres du public peu méfiants.

Il a conclu qu’ils prétendaient que des professeurs érudits aidaient à mettre en réseau des entreprises commerciales, à gérer des carrières, à fournir des emplois, à diriger un cabinet de recherche ou à mettre en relation des personnes avec des contacts commerciaux d’entreprises ou d’industries par le biais du compte.

Il a ajouté que le Conseil d’administration exhorte le grand public à se méfier de ces éléments criminels afin de ne pas être victime de ces escrocs.

Leave A Reply

Your email address will not be published.