Eid

“L’histoire nous sera favorable” (Président Buhari)

Détails avec Timothy Choji depuis Katsina

0 209

Le Président nigérian Muhammadu Buhari dit qu’il croit que l’histoire sera favorable à son administration, au vu de la situation héritée en matière de sécurité et d’économie, et de la différence qui a été faite.

Remarque faite par le numéro un nigérian dans l’État de Katsina jeudi, lors d’une visite de travail.

Le président Buhari, qui a inspecté et inauguré des projets de développement dans les domaines de la santé, de l’éducation et des infrastructures routières, a félicité le gouverneur, Aminu Masari, pour la croissance silencieuse de l’État, avec une gestion efficace des ressources.

Selon lui : “J’ai fait de mon mieux, et j’espère que l’histoire me sera favorable”, a-t-il répété lors d’un déjeuner, après la mise en service des passages souterrains de Kofar Kaura, des passages souterrains de Kofar Kwaya, des ouvrages hydrauliques de Kofar Kaura, du bureau du revenu interne de l’État de Katsina, de l’Institut météorologique Muhammadu Buhari du ministère de l’aviation, de la rizerie de Darma à Batagarwa et de l’hôpital général de l’État de Katsina.

Le président, qui effectue une visite officielle de deux jours dans l’État, a également inspecté les travaux en cours sur le premier pont aérien de Katsina, qui est achevé à 90 % dans la zone réservée au gouvernement.

Le président Buhari pense aussi que “le défunt ancien chef d’État, le général Sani Abacha, avait été critiqué pour son style de leadership, pendant que beaucoup ignoraient les contributions du Fonds fiduciaire pétrolier, PTF, qu’il présidait sous l’ancien chef d’État”.

Le président a noté que le PTF a mis en œuvre de nombreux projets de développement, notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation et des infrastructures, dont certains sont encore visibles dans de nombreuses régions du pays.

D’après le président Buhari, la ligne ferroviaire Kano-Katsina-Maradi (République du Niger) a été conçue pour renforcer les relations de voisinage et faciliter l’activité économique entre le Nigéria et le Niger, et pas seulement pour des raisons d’affiliation culturelle.

Il a pré”cisé : “Si vous voulez jouir de la paix et de l’harmonie, vous devez être très amical avec votre voisin. C’est pourquoi, lorsque je suis entré en fonction, j’ai commencé avec les visites à tous nos voisins.”

Le président a insisté sur le fait que le gouverneur de l’État de Borno, le professeur Babagana Zulum, méritait d’être félicité pour l’énergie juvénile, la capacité intellectuelle et le leadership visionnaire qu’il a déployés pour améliorer la situation sécuritaire dans le Nord-est.

“Nous avons eu la chance d’avoir un gouverneur jeune, dynamique et intellectuel comme le professeur Zulum. Il était partout, il travaillait. Qui a dit que Boko (l’éducation) est Haram (un péché) ?”, a rappelé le président, faisant référence à la signification du mot Boko Haram.

Education

Il a exhorté les Nigérians à se concentrer davantage sur l’obtention d’une éducation qui les prépare à un monde dynamique et numérique, au lieu d’étudier uniquement pour obtenir un emploi.

Le Président Buhari a indiqué qu’il avait déjà pris connaissance des nombreuses activités menées par le gouverneur dans l’État sous la forme de politiques et de programmes.

Le Locataire d’Asorock a noté qu’il était heureux que l’administration de M. Masari mette davantage l’accent sur le secteur éducatif.

“Bien que toutes les réalisations enregistrées dans l’État de Katsina sous la direction du gouverneur exécutif soient importantes, le secteur de l’éducation a vraiment renforcé ma conviction que notre société est en mesure de connaître une transformation dans un avenir proche, car lorsque l’éducation imprègne la vie des membres de la société, la propension à connaître la croissance et le développement est très élevée.

“Je félicite le gouvernement de l’État de Katsina pour avoir franchi ces étapes et je m’identifie de tout cœur aux progrès importants réalisés par le gouverneur Masari”, a-t-il déclaré.

Il a assuré les citoyens que le gouvernement continuerait à travailler pour la paix et l’harmonie du pays.

Le gouverneur de Katsina a, quant à lui, remercié le président d’avoir honoré son invitation à inaugurer des projets dans l’État.

M. Masari a indiqué que de nombreux hôpitaux avaient été rénovés et modernisés, que des écoles avaient été construites et repositionnées pour un enseignement de qualité et que des routes avaient été construites dans différentes parties de l’État.

Le gouverneur a présenté un rapport complet sur ses réalisations en sept ans de mandat, notant que les inscriptions dans les écoles sont passées de plus d’un million à plus de deux millions par an, suite aux interventions de son gouvernement.

M. Masari a remercié le président pour son soutien historique aux États, à savoir le renflouement, l’aide budgétaire et les remboursements, qui ont permis à de nombreux États de payer les salaires et d’enregistrer certaines réalisations lors du ralentissement de l’économie, avec la chute du prix du pétrole brut.

Leave A Reply

Your email address will not be published.