Le président Buhari inaugure la ligne ferroviaire bleue de Lagos

Détails avec Timothy Choji, Abuja

0 16

Le président Muhammadu Buhari a inauguré mardi la première phase de la ligne ferroviaire bleue de Lagos, en effectuant un trajet entre la gare de la Marina et celle du National Theatre.

Le président était à bord du voyage avec le gouverneur de l’État de Lagos, Babajide Sanwo-Olu, le vice-gouverneur de l’État, le Dr Obafemi Hamzat, des membres du Conseil exécutif fédéral et de l’État, des membres de l’Assemblée législative fédérale et de l’Assemblée législative de l’État, le président de la China Civil Engineering Construction Company (CCECC), Chen Sichang et des journalistes, entre autres.

La première phase du projet, exécutée par le gouvernement de l’État, s’étend sur 13 kilomètres et compte cinq stations – Mile 2, Suru-Alaba, Orile Iganmu, National Theatre, et Marina.

2ème phase

Le président Buhari a également assisté à la signature du contrat pour la construction de la deuxième phase de la ligne ferroviaire par le directeur général de la Lagos Metropolitan Area Transport Authority (LAMATA), Engr. Abimbola Akinajo, et le président de la China Civil Engineering Construction Company (CCECC), Chen Sichang.

Dans ses remarques, le gouverneur Sanwo-Olu a remercié le président pour la visite de l’État afin d’inaugurer plusieurs projets phares, notant que depuis 1999, l’État n’a pas bénéficié de ce niveau de soutien de la part du gouvernement fédéral.

Avantages

Concernant les avantages du projet, le gouverneur a déclaré qu’il réduirait le temps de trajet, améliorerait la qualité de vie des citoyens et ferait de Lagos l’une des mégapoles les plus résilientes d’Afrique, qui rivaliserait favorablement avec d’autres mégapoles dans le monde.

Sanwo-Olu a laissé entendre qu’il inviterait à nouveau le président à Lagos pour dévoiler la Red Line, qu’il a décrite comme un projet de corridor ferroviaire plus important que la Blue Rail Line.

”Cette gare emblématique de Marina sera la plus grande et la plus fréquentée d’Afrique. Elle peut traiter environ 450 passagers par minute, ce qui signifie qu’en une heure, cette station peut traiter environ 25 000 passagers”, a-t-il indiqué.

Hamzat, le vice-gouverneur de Lagos, a retracé le rôle de pionnier du candidat présidentiel de l’APC, Bola Tinubu, qui a imaginé et posé les bases du projet, en tant que gouverneur de l’État de Lagos.

”Parler de la ligne bleue sans faire référence aux contributions révolutionnaires du candidat présidentiel de notre grand parti, Asiwaju Bola Ahmed Tinubu, c’est comme parler de la plage sans l’océan.

”Leader visionnaire, Asiwaju Tinubu a lancé l’idée de la ligne bleue de Lagos et de nombreuses autres initiatives révolutionnaires.

L’administration Tinubu a élaboré le plan directeur stratégique des transports (STMP), qui a jeté les bases d’un réseau d’infrastructures de transport robustes et modernes convenant à une ville-État du 21e siècle comme la nôtre.

”Le plan directeur comporte six lignes ferroviaires et un monorail, 14 couloirs de bus à haut débit (BRT), plus de 20 voies navigables et plusieurs routes principales.

Grâce au leadership créatif d’Asiwaju, nous entrons aujourd’hui dans l’histoire avec l’achèvement de cette ligne ferroviaire”, a-t-il ajouté.

L’ambassadeur de Chine au Nigeria, Cui Jianchun, a déclaré que l’achèvement de la première phase du projet est une démonstration de l’harmonie des relations bilatérales entre le Nigeria et la Chine.

”C’est une harmonie dans l’intégration, la diversité et le développement”, a-t-il dit.

Plus tôt, avant de quitter Lagos pour Dakar, au Sénégal, le président Buhari a également inauguré le John Randle Centre for Yoruba Culture and History, après quoi il a visité les installations.

Leave A Reply

Your email address will not be published.