Grève de l’aviation : le ministre présente ses excuses aux passagers et aux compagnies aériennes

Détails avec Cyril Okonkwo, Abuja

0 54

Le ministre nigérian de l’aviation, Hadi Sirika, a présenté ses excuses aux passagers et aux compagnies aériennes dont les voyages et les opérations ont été perturbés lundi par la grève des travailleurs de la Nigeria Aviation Handling Company, NAHCO, Plc.

Les travailleurs de la NAHCO s’étaient mis en grève pour réclamer une augmentation de salaire, laissant les passagers bloqués dans les aéroports.

Sirika, qui s’est adressé aux correspondants de la State House mercredi, a déclaré que de telles actions industrielles ne se produiraient pas à l’avenir, soulignant que l’aviation est un service essentiel.

Il a ajouté que la loi FAAN (Federal Airports Authority of Nigeria) interdit “les grèves et les émeutes autour de nos aéroports” et que le gouvernement invoquerait cette loi pour prévenir de futures perturbations.

“Nous ferons donc face à cette situation conformément à la loi : nous veillerons à ce qu’aucun service essentiel ne soit perturbé par qui que ce soit, quel que soit son degré de mécontentement.

“Il y a d’autres moyens de régler les problèmes lorsqu’ils se présentent, mais ils ne sont pas autorisés à faire grève, car l’aviation est un service essentiel qui est désormais régi par la loi du pays.

“Je vais vous donner un exemple : une compagnie aérienne a dû retourner à sa base parce qu’elle ne pouvait pas atterrir.

“Imaginez qu’il y ait un patient dans cet avion ; imaginez quelqu’un qui s’occupe d’un problème très sérieux ou d’une affaire en cours ou un étudiant qui essaie de rattraper un examen et qui, à cause d’une personne lésée, va mourir.”

Conseillant aux travailleurs de profiter de leur accès au gouvernement pour résoudre les conflits, Sirika a insisté sur le fait que les grèves dans les aéroports étaient une erreur et ne seraient plus autorisées.

“Nos oreilles sont toujours ouvertes, le gouvernement est ouvert pour écouter toute doléance et il existe des procédures pour traiter ce type de doléances.

“Ils devraient s’il vous plaît renoncer à cela, c’est mal, c’est inhumain, ce n’est pas autorisé, ce n’est pas autorisé et nous ne le permettrons plus.”

Le Conseil approuve 11,08 milliards de dollars pour l’aviation

Sirika a également déclaré que la réunion de la semaine du Conseil exécutif fédéral présidé par le vice-président Yemi Osinbajo a approuvé environ N11,08 milliards pour les projets du ministère de l’aviation.

Selon lui, l’un des projets approuvés était la réhabilitation et la reconstruction de la piste d’atterrissage de Hadejia dans l’État de Jigawa.

Il a déclaré que la somme totale approuvée pour le projet était de N7 482 071 196,56.

Il a précisé que le contrat a été attribué à MM. CCECC pour une période de 18 mois.

“Ensuite, il y a la construction d’une tour de contrôle et d’un bâtiment technique à Enugu. L’entreprise est Messrs Mascot Associates Limited et le contrat s’élève à N1 973 606 141,75.

“Le troisième contrat porte sur l’acquisition de véhicules utilitaires, pour un montant de 625 500 000 N, à la société Kaura Motors”, a déclaré le ministre.

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.