Tanzanie : l’opposition optimiste après son premier meeting

0 151

Des dizaines de partisans de Chadema, le principal parti d’opposition en Tanzanie ont célébré samedi leurs toutes premières retrouvailles dans la ville de Mwanza dans le nord du pays.

Des retrouvailles rendues possibles par la levée de l’interdiction de se rassembler qui visait les partis de l’opposition depuis 2016. Selon les dirigeants de Chadema, une série de rassemblements est déjà prévue pour consulter la base du parti.

“Nous allons organiser autant de rassemblements que possible pour atteindre tous les quartiers et villages du pays ” a expliqué Sharifa Suleiman, présidente en exercice de la branche féminine de Chadema. “C’est le moment pour nous de déblayer le terrain pour les élections de 2025”.

C’est dans cette ville que le président de Chadema, Freeman Mbowe avait été arrêté en juillet 2021, ce dernier a salué la levée de cette interdiction annoncée début janvier par la présidente Samia Suluhu Hassan. Il a rappelé toutefois les priorités du parti à savoir une nouvelle constitution et un corps électoral.

“Bien que nous remercions la présidente pour la levée de l’interdiction, notre pays a besoin d’une nouvelle Constitution, une nouvelle Constitution est inévitable, nous (opposition et parti au pouvoir) avons besoin d’une réconciliation à ce sujet, mais pour cela, nous avons besoin d’une commission électorale indépendante “ a souligné Freeman Mbowe, président de la Chadema.

Les précédentes tentatives de modification de la loi fondamentale ont échoué en 2014, l’opposition se heurtant au refus du gouvernement. Le parti Chadema a célébré les trente ans de sa création et croit qu’il est temps d’écrire une nouvelle page de son histoire.

 

Avec Africanews

Leave A Reply

Your email address will not be published.