Selon le président du Taekwondo, l’État de Kebbi a un potentiel dans le domaine du sport

0 166

Le président de la Fédération nigériane de taekwondo (NTF), Sa’idu Abdullahi, a fait valoir que l’État de Kebbi a beaucoup de potentiels, non seulement en taekwondo, mais dans tous les sports dans la mesure où l’organisation étend ses tentacules vers la base à la recherche de talents et de futurs champions.

Abdullahi l’a fait savoir aux journalistes peu après avoir remis des cadeaux, des certificats et des médailles à des personnalités éminentes et aux gagnants de la compétition de Taekwondo pour enfants qui s’est tenue au stade Haliru Abdu, à Birnin Kebbi.

La première édition de la compétition de Taekwondo pour enfants dans l’État de Kebbi a été organisée par la Kebbi Taekwondo Academy.

“Ce que vous voyez ici aujourd’hui est un rêve de 10 ans. Au cours des 10 dernières années, nous avons développé cette académie et l’essence est d’aider à construire le Taekwondo au niveau de la base et la seule façon de le faire est de les attraper jeunes”, a lancé Abdullahi.

“Nous avons donc créé cette académie pour éduquer, former et enseigner à nos propres enfants l’art du taekwondo sportif et de l’autodéfense par le taekwondo. Ce que vous voyez aujourd’hui est la toute première compétition de Taekwondo pour enfants dans l’État de Kebbi.”

Dans le but d’encourager et de développer le sport du taekwondo, Abdullahi a révélé que deux compétitions étaient prévues à Kebbi cette année, comprenant le championnat national ouvert de Kebbi prévu pour septembre et le championnat national de taekwondo de l’inspecteur général de la police (IG-P), prévu pour novembre.

Selon le président du Taekwondo, ces compétitions donneront aux athlètes locaux l’occasion d’améliorer leurs compétences en taekwondo.

Tout en appelant le gouvernement de l’État de Kebbi à investir davantage dans le sport, étant donné que “c’est un gros business”, Abdullahi a rappelé que le gouvernement fédéral avait publié une politique sur le sport.

Le président de la Fédération nigériane de taekwondo (NTF), Sa’idu Abdullahi, présente un certificat à l’un des gagnants à la fin de la compétition Taekwondo Kids à Birnin Kebbi, Nigéria

“Le gouvernement de l’État devrait être en mesure d’atteindre des personnes comme nous qui sont des philanthropes et qui ont une passion pour le sport afin que nous puissions nous associer au gouvernement pour faire avancer le sport dans l’État de Kebbi”, a ajouté Abdullahi.

“L’État de Kebbi a beaucoup de potentiel, non seulement en taekwondo, mais dans tous les sports, mais il n’est pas exploité. Rappelez-vous, vous pouvez utiliser le sport pour éloigner les jeunes des vices sociaux, alors engagez les jeunes plus dans le sport, le reste sera de l’histoire.”

“Pour l’académie, nous n’avons commencé qu’il y a un an, mais pour la structure, il nous a fallu près de 10 à 11 ans pour l’amener au niveau où elle est aujourd’hui. Ces enfants que vous voyez aujourd’hui sont de futurs champions nationaux et des espoirs olympiques pour le Nigéria”, a indiqué le président du Taekwondo.

Pour sa part, le secrétaire permanent par intérim au ministère de la Jeunesse et des Sports de l’État de Kebbi, Usman Ladan, a qualifié la compétition d’étonnante, assurant que les talents démontrés par les enfants annoncent un avenir meilleur pour eux dans leur carrière sportive.

Ladan a loué le président national de Taekwondo pour ses efforts frénétiques vers le développement du jeu à un niveau enviable dans l’état.

“C’est pourquoi nous sommes tous ici. Nous sommes ici pour observer et voir comment et où nous pouvons conseiller le gouvernement pour qu’il intervienne et tende une main secourable pour améliorer le jeu”, a évoqué Ladan.

Il a noté avec satisfaction que l’administration actuelle de l’État accorde la priorité aux sports, assurant que le Taekwondo ne sera pas exempté.

Leave A Reply

Your email address will not be published.