Les agriculteurs prévenus contre la pratique de feux de brousse

0 125

Les parties prenantes de l’État d’Ogun ont prévenu les agriculteurs de la région contre la pratique des feux de brousse.

Cette mise en garde fait suite au récent incendie qui a ravagé des plantations agricoles, avec des pertes s’élevant à plusieurs millions de naira.

Le récent incident s’est produit la semaine dernière lors d’un mystérieux incendie qui a détruit une plantation de palmiers à huile de 10 hectares autour d’Onipepeye, le long de la voie express Abeokuta-Siun-Sagamu, dans le Conseil local d’Obafemi-Owode, dans l’État d’Ogun.

La ferme, qui appartient à l’ancien ambassadeur du Nigéria en Zambie/Malawi et ancien commissaire aux affaires féminines de l’État, Barr. Folake-Marcus-Bello, a enregistré la perte de plusieurs millions de naira, car plus de 500 palmiers, parmi d’autres produits agricoles prêts à être récoltés, ont été détruits.

Le chef des agriculteurs (Baale Agbe) de la région d’Imeko, dans l’État d’Ogun, Chief Abdulazeez Ismail Abolore, qui a révélé qu’un certain nombre d’incidents de ce type avaient été enregistrés l’année dernière, a lancé un avertissement aux agriculteurs face à cette pratique.

“Nous avons lancé la campagne dans notre région, en mettant en garde les agriculteurs, les chasseurs et les jeunes contre les feux de brousse indiscriminés. La plupart du temps, le feu devient incontrôlable, détruisant les cultures et autres biens de valeur.

“Nous avons également donné des instructions aux agriculteurs pour qu’ils veillent à ce que les limites de leurs exploitations soient désherbées, afin qu’en cas d’incendie imprévu, il soit difficile pour la ferme de prendre feu.”

Leave A Reply

Your email address will not be published.