Le secteur privé exhorté à investir dans la recherche nigériane

Détails avec Hadiza Ndadama

0 159

Le ministre de la science, de la technologie et de l’innovation, Dr Adeleke Mamora, a appelé le secteur privé organisé à tirer parti des résultats de la recherche et des prototypes présentés lors de l’EXPO 2023 Science, Tech, Innovation pour le développement socio-économique du Nigéria.

Appel lancé par le ministre lorsqu’il a déclaré la clôture de cet événement de cinq jours à Abuja, la capitale nigéria.

Il s’agissait de la 7e édition de l’EXPO, qui a réuni des chercheurs, des innovateurs et des inventeurs à des fins de commercialisation.

Dr Mamora a ajouté que le gouvernement s’engageait à soutenir les innovateurs dans la mise en œuvre de leurs idées sur le marché.

“Vos contributions ont été inestimables, et nous sommes fiers de présenter les talents et les capacités des esprits les plus brillants de notre pays. Nous vous encourageons à poursuivre vos idées et vos innovations, car elles sont le moteur de la diversification de notre économie.

“Nous sommes vraiment impressionnés par le niveau de créativité et d’ingéniosité présenté, et nous nous engageons à soutenir ces personnes lorsqu’elles mettent leurs idées sur le marché. Nous pensons que le soutien aux jeunes entrepreneurs et inventeurs est essentiel pour diversifier l’économie nigériane et créer de nouvelles opportunités pour notre peuple”, a-t-il révélé.

Dr Mamora a noté que, même si l’intérêt pour les investissements au Nigéria est fort, il reste encore du travail à faire pour créer un environnement commercial plus favorable aux entrepreneurs locaux.

Il a donc promis que le ministère s’engageait à travailler avec le gouvernement et le secteur privé pour résoudre ces problèmes et attirer davantage d’investissements dans le pays.

Le ministre a également reconnu le rôle des partenariats internationaux dans la promotion de l’innovation et du développement au pays.

“Nous devons nous rappeler que le rôle de la science, de la technologie et de l’innovation dans la diversification de l’économie nigériane n’est pas un événement ponctuel ; il s’agit d’un processus continu qui nécessite l’effort de toutes les parties prenantes. Nous devons maintenir l’élan, continuer à soutenir et à encourager la croissance de la technologie et de l’innovation et également créer un environnement propice à l’épanouissement du secteur privé”.

La secrétaire permanente du ministère, Mme Monilola Udoh, a noté que l’EXPO est un témoignage des initiatives audacieuses du ministère visant à développer une croissance industrielle durable et inclusive de l’économie dans les années à venir.

“Je souhaite réaffirmer que ces initiatives visent à créer une atmosphère propice à la croissance industrielle, à promouvoir la synergie et la collaboration entre l’industrie et le monde universitaire et, dans le même temps, à renforcer les capacités d’innovation des chercheurs. Elles sont soutenues par d’autres mesures politiques qui encouragent le parrainage du contenu local, comme le cuir et les produits en cuir, les énergies renouvelables, la substitution des importations de produits chimiques, entre autres. À ce stade, nous pouvons affirmer que l’exposition sur la science, la technologie et l’innovation a donné l’élan nécessaire au développement de l’esprit d’entreprise et à l’innovation dans l’écosystème STI nigérian”, a-t-elle précisé.

Les points forts de l’événement ont été la remise de récompenses et de prix aux trois meilleurs de chaque catégorie d’exposition des institutions de recherche, des établissements d’enseignement supérieur, des catégories des ministères des États, des catégories des entrepreneurs technologiques et des Junior Engineers Technicians and Scientists (JETS).

L’événement de cinq jours avait pour thème “Actualiser la diversification effective de l’économie nigériane par la science, la technologie et l’innovation”.

Leave A Reply

Your email address will not be published.