Le Burkina Faso aurait exigé le retrait des troupes françaises

0 123

La junte militaire aurait exigé le départ des troupes françaises déployées sur son territoire, a rapporté, samedi, la télévision burkinabè (RTB), citant une agence de presse locale. L’information n’a toutefois pas été confirmée par une source officielle à Ouagadougou ni à Paris.

Le gouvernement burkinabè aurait exigé le départ des troupes françaises déployées sur son territoire, a rapporté, samedi 21 janvier, la télévision burkinabè (RTB), citant l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Un porte-parole du gouvernement burkinabè n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire. Un porte-parole du gouvernement français n’était pas immédiatement disponible pour en faire un non plus.

Une source proche du gouvernement militaire burkinabè a confirmé l’information sans fournir de détails supplémentaires.

RTB a indiqué que le gouvernement burkinabè avait suspendu le 18 janvier un accord militaire datant de 2018 qui autorisait la présence de soldats français au Burkina Faso.

Montée du sentiment anti-français

La France aurait un mois pour retirer ses troupes du pays, a précisé RTB, citant l’AIB.

Cette décision intervient alors que le sentiment anti-français s’est renforcé ces derniers mois au Burkina Faso, ancienne colonie française, et que les manifestations visant la France s’y sont multipliées.

Des centaines de personnes sont descendues, vendredi, dans le centre de Ouagadougou pour protester contre la présence française dans le pays.

Environ 400 membres des forces spéciales françaises sont déployés au Burkina Faso afin d’aider les autorités locales à lutter contre une violente insurrection islamiste, qui s’est propagée à partir du Mali voisin en 2015.

 

Avec Reuters

Leave A Reply

Your email address will not be published.