52 pharmaciens intronisés à l’université d’Ilorin

0 109

La faculté des sciences pharmaceutiques de l’Université d’Ilorin, Unilorin, a procédé à l’intronisation de 52 diplômés de la promotion 2020/2021 de l’institution en qualité de pharmaciens.

S’exprimant lors de la cérémonie, le vice-chancelier de l’université, le professeur Wahab Egbewole, a affirmé que les pharmaciens occupent une position très importante dans la hiérarchie des professions de santé au Nigéria.

Il a observé qu’ils jouent un rôle clé dans la gestion des thérapies des patients, les aidant à se sentir mieux et à se rétablir le plus rapidement possible.

M. Egbewole s’est engagé à faire d’Unilorin la meilleure université du pays et l’une des meilleures d’Afrique.

Il a rappelé aux pharmaciens que le rétablissement des patients dépend de leur capacité à collaborer efficacement avec d’autres prestataires de soins de santé pour apporter des solutions créatives et durables, notamment dans les cas nécessitant un traitement complexe.

“Les valeurs du travail d’équipe sont un sine-qua-non pour une prestation optimale des services de santé et devraient être défendues par tous”, a-t-il lancé.

M. Ibrahim Ahmed, le registraire du Conseil des Pharmaciens au Nigéria (PCN), a félicité les nouveaux membres pour leur succès, qui, selon lui, est l’aboutissement de nombreuses années de dévouement et de travail acharné, malgré l’interruption due à la pandémie et aux grèves.

“En tant que membres nouvellement intronisés de la profession de pharmacien, je vous exhorte à maintenir une conduite éthique élevée et les normes de leadership établies par le PCN.

“Vous devez vous efforcer de servir d’exemples pour atteindre l’excellence dans la fourniture de services pharmaceutiques de qualité pour une prestation de soins de santé durable au Nigéria”, a-t-il conseillé.

Il leur a rappelé le phénomène mondial selon lequel les diplômés en pharmacie sont statutairement tenus de suivre un programme de formation continue de 12 mois sous la supervision d’un pharmacien agréé et actuellement autorisé à exercer dans un centre de stage approuvé par le PCN.

Selon lui, la période d’internat est avant tout une période de formation et une période de préparation aux opportunités futures.

Ahmed a fait valoir que la pharmacie est une profession noble qui garantit aux nouveaux diplômés de grandes possibilités d’exercer dans différents domaines, à savoir les industries, les communautés et les hôpitaux.

“Avec cela, vous avez d’énormes options à choisir. Ce faisant, ne compromettez pas les activités de vos collègues”, a-t-il plaidé.

Le directeur général de Keyhealth Pharmacy, M. Bankole Ezebuilo, a exhorté les lauréats à croire en leurs rêves, à relever des défis et à anticiper les dividendes.

Il leur a également conseillé de faire preuve d’esprit d’entreprise dans leur recherche d’emploi, affirmant que le travail indépendant leur permet d’utiliser leurs compétences spécifiques.

“Diriger sa propre entreprise peut être passionnant, mais ce n’est pas nécessairement un chemin facile”, a-t-il informé.

Le doyen des sciences pharmaceutiques de l’université, Dr Sa’ad Abdullahi, a expliqué qu’il s’agissait de la 7e cérémonie d’intronisation et de prestation de serment de la faculté.

Il a conseillé aux personnes intronisées d’aborder l’avenir avec un esprit ouvert et d’être prêt à apprendre de ceux qu’ils rencontrent.

Abdullahi a noté que la 7ème série de diplômés était unique et que, quel que soit le domaine de pratique choisi, ils avaient la possibilité d’enrichir la vie de ceux qui les entourent.

“Je félicite les lauréats pour la réussite de leur programme et les invite à être de bons ambassadeurs de la faculté et de l’université”, a-t-il conclu.

Leave A Reply

Your email address will not be published.