Le gouvernement nigérian s’attaque au déficit de logements parmi les citoyens

0 136

Le gouvernement nigérian déclare qu’il continuera à accorder la priorité au bien-être des fonctionnaires dans le pays, notamment en remédiant au manque de logements.

La cheffe de la fonction publique de la Fédération, Folashade Yemi-Esan, a fait cette déclaration lors de la cérémonie de pose de la première pierre d’une unité de 116 logements consacrés aux fonctionnaires à Abuja, au Nigéria.

La chef de service a ajouté que le programme fédéral intégré de logement du personnel, FISH, a été créé pour atténuer les déficits de logement parmi les fonctionnaires, qui n’ont pas été en mesure d’obtenir un logement décent après la politique de monitisation.

Selon elle, la cérémonie est le signe d’un tournant dans la réalisation du programme gouvernemental visant à améliorer le bien-être des fonctionnaires par la fourniture de logements de qualité et abordables.

“Cependant, bien que des efforts modestes aient été déployés pour piloter efficacement le programme FISH dès le début, un certain nombre de contraintes ont entravé sa mise en œuvre rapide. La principale contrainte, entre autres, était l’absence d’un cadre de mise en œuvre du programme FISH, notamment pour galvaniser le soutien et faciliter l’infrastructure et le financement pour la fourniture de logements abordables aux fonctionnaires.

“Cette limitation a donc nécessité l’inauguration d’un comité interministériel de mise en œuvre du programme FISH afin d’aborder le déficit de logements du secteur public selon une approche multidimensionnelle. Il est donc agréable de constater que l’inauguration du comité et sa revitalisation ultérieure par le bureau du chef de service ont commencé à donner des résultats positifs dans les différents projets du FISH Estate”, a expliqué le chef de service.

Tout en félicitant le ministère fédéral du logement pour son soutien indéfectible à la réalisation du projet, elle a noté que le Bureau cherche à adopter des technologies et des solutions modernes acceptables au niveau mondial pour la construction de logements abordables et durables pour les fonctionnaires.

Mme Yemi-Esan a exprimé la volonté du Bureau de s’engager et de s’associer à des promoteurs réputés et à d’autres parties prenantes bien intentionnées, en particulier dans les domaines de l’hypothèque et du financement alternatif.

“De ce qui précède, la principale leçon à tirer est que, avec la bonne orientation politique, le partenariat et l’engagement des institutions membres respectives du Comité, le programme FISH a été en mesure de réaliser un niveau significatif de soutien que nous avions eu du mal à obtenir dans le passé.

Essentiellement, notre désir est d’assister constamment au développement et à l’ouverture de nouveaux domaines dans le cadre du programme FISH à travers le Nigeria”, a-t-elle ajouté.

De même, le ministre du Territoire de la capitale fédérale, Mallam Muhammad Bello, qui était représenté par le secrétaire permanent de l’administration du Territoire de la capitale fédérale, M. Olusola Adesola, a noté que la politique d’infrastructure du gouvernement fédéral a continuellement assuré que les résidents du Territoire de la capitale fédérale et, par extension, les fonctionnaires, disposent de logements décents.

Par ailleurs, le ministre des Travaux et du Logement, Babatunde Raji Fashola, tout en saluant les qualités de leadership du HoCSF, qui veille à ce que les choses soient faites au moment opportun, a promis d’allouer davantage de terrains, afin de réaliser le mandat de la politique d’infrastructure du gouvernement fédéral.

Leave A Reply

Your email address will not be published.