L’Italie prête à accueillir plus d’immigrants tunisiens légaux

0 91

L’Italie se dit prête à accueillir plus d’immigrés en provenance de la Tunisie mais sous certaines conditions.

Lors d’une rencontre avec des membres du gouvernement tunisiens dont le président Kaïs Saïed à Tunis le 18 janvier, le chef de la diplomatie italienne Antonio Tajani, a exigé que plus d’efforts soient mis en place contre l’immigration clandestine.

“L’Italie est prête à augmenter le nombre d’immigrés réguliers, formés en Tunisie, qui peuvent venir travailler avec nous, dans le domaine de l’agriculture, dans le domaine de l’industrie.”, a déclaré le ministre italien des Affaires étrangères.

Selon des chiffres officiels italiens, 18 000 Tunisiens sont entrés illégalement en Italie en 2022. Le pays nord-africain est en proie à une grave crise économique avec une inflation supérieure à 10 % et la pauvreté touche 20 % des douze millions d’habitants du pays.

C’est la première fois que le gouvernement d’extrême droite italien de Giogia Meloni se rend en Tunisie. Arrivées au pouvoir en octobre dernier, les autorités italiennes ont fait vœu de durcir la politique migratoire de ce pays, l’une des principales porte d’entrée de l’Europe pour les migrants africains.

“Le grand problème de l’immigration, c’est (que) un fléau pour la Tunisie et pour l’Italie, a déclaré Antonio Tajani, Nous nous sommes donc dit qu’il fallait résoudre le problème aux racines. Ce n’est pas un problème exclusivement sécuritaire. C’est bien sûr un problème sécuritaire, mais il faut avoir une stratégie pour comprendre pourquoi des milliers et des milliers de personnes décident de quitter leur pays d’origine.”

Rome et Tunis veulent “partager les stratégies” et “trouver de bonnes solutions”, a-t-il assuré, jugeant nécessaire de “se battre ensemble contre le terrorisme, la pauvreté, les maladies et le changement climatique”.

“L’Italie s’intéresse de près à la stabilité et au développement de la Tunisie, notamment en soutenant sa croissance économique. Nous avons un engagement et une vision commune contre l’immigration illégale. Nous allons lancer un forum d’affaires pour renforcer les échanges.”, a annoncé Antonio Tajani sur Twitter. Ce Business Forum aurait pour notamment objectif de “renforcer encore plus la présence des entreprises italiennes” en Tunisie, dont l’Italie est devenue l’an passé le premier partenaire commercial.

 

Avec Africanews

Leave A Reply

Your email address will not be published.