L’élaboration d’un plan stratégique pour la mise en œuvre efficace de l’ODD-6 au Nigéria

Propos recueillis par Ismail Umar, Sokoto

0 88

Le gouvernement nigérian affirme avoir élaboré un plan stratégique pour la coordination et le suivi de la mise en œuvre effective de l’Objectif de développement durable n°6 (ODD-6) au pays.

La secrétaire permanente du ministère fédéral des Ressources en eau, Mme Didi Walson-Jack, a fait cette déclaration lors de la cérémonie d’ouverture de la 29e réunion ordinaire du Conseil national des ressources en eau (NCWR) dans l’État de Sokoto.

D’après Mme Walson-Jack, le plan stratégique vise à fournir des conseils et une voie durable pour les différentes parties prenantes du secteur de l’eau afin de surveiller le niveau de mise en œuvre de l’ODD-6, dans les huit zones hydrologiques du pays.

“Dans le même ordre d’idées, le ministère fédéral des ressources en eau a récemment procédé à un examen national volontaire de la mise en œuvre de l’ODD-6.

“Ceci dans le but de présenter l’état de sa mise en œuvre dans le pays”, a révélé la secrétaire permanente.

Elle a ajouté que les deux documents stratégiques sont donc les résultats des consultations larges et approfondies entreprises.

“Ceci afin de garantir que l’ODD-6 soit intégré dans les différentes politiques et plans du secteur”, a-t-elle noté.

La Secrétaire permanente a ajouté que le thème de la réunion, ” Actualiser l’Objectif de développement durable 6 : perspectives et défis “, a été choisi avec soin, en gardant à l’esprit qu’il ne reste que sept ans avant l’année cible fixée pour la réalisation de l’ODD-6.

“À cet égard, nous devrions revoir nos stratégies, notamment dans le domaine de la mise en œuvre des projets et des programmes, identifier les lacunes et proposer des solutions sur la manière de surmonter les défis.”

Elle a remercié le gouverneur de l’État de Sokoto, Aminu Waziri Tambuwal, les fonctionnaires du ministère des ressources en eau de l’État et l’ensemble de la population de l’État de Sokoto d’avoir accepté d’accueillir la réunion.

Mme Walson-Jack a également remercié les responsables du ministère fédéral des ressources en eau, les parties prenantes et les partenaires de développement pour leur soutien et leur intervention dans le développement du secteur de l’eau au Nigeria.

“Le fait est que toutes nos réalisations dans le secteur n’auraient pas été possibles sans votre soutien technique continu et le financement de projets d’eau essentiels à travers le pays”, a-t-elle précisé.

Elle a félicité le Président Muhammadu Buhari pour le lancement de la campagne “Clean Nigeria, Use the Toilet” ainsi que pour la signature du décret visant à mettre fin à la défécation en plein air d’ici 2025 dans le pays.

En déclarant la réunion ouverte, le commissaire aux ressources en eau de Sokoto, M. Dahiru Yusuf Yabo, a déclaré que le choix du thème de la réunion signifiait l’engagement du gouvernement à relever les différents défis liés à l’eau dans le pays.

M. Yabo a appelé le gouvernement fédéral à mettre à profit le barrage en terre de Shagari, construit en 2005 sous le mandat du président Olusegun Obasanjo.

Leave A Reply

Your email address will not be published.