Création d’un centre de bien-être destiné aux fonctionnaires nigérians, initiative accueillante au pays

Précisions de Rahila Lassa, Abuja

0 183

Le gouvernement nigérian a procédé à la création d’un centre de bien-être destiné aux fonctionnaires fédéraux afin d’atténuer les problèmes médicaux évitables au sein de la population active.

La cheffe de la fonction publique de la Fédération, Folashade Yemi-Esan, a annoncé lors de la mise en service du centre que cette initiative était conforme à la stratégie et au plan de mise en œuvre de la fonction publique fédérale pour la période 2021-2025 (FCSSIP 25).

Selon elle, l’intégration du bien-être du personnel comme l’un des six piliers de la stratégie souligne l’importance que le gouvernement accorde à la vie et au bien-être des fonctionnaires, non seulement en tant que citoyens, mais aussi en tant que groupe privilégié de la population chargé de conduire le développement du Nigéria à travers la formulation et la mise en œuvre de politiques.

“Cela s’inscrit également dans notre volonté de créer une nouvelle fonction publique de rêve”.

“L’Organisation internationale du travail (OIT) estime qu’environ 2,3 millions de femmes et d’hommes dans le monde succombent chaque année à des accidents ou à des maladies liés au travail. Selon l’Organisation, cela correspond à 6 000 décès par jour. Les données disponibles révèlent également qu’environ 160 millions de victimes de maladies liées au travail sont enregistrées chaque année”.

“En dépit de la courbe désagréable des indices de santé physique, je pense que le plus important est qu’un bon nombre de ces affections peuvent être évitées à travers l’application correcte des connaissances et de l’attitude à l’égard du travail et de la santé”, a-t-elle ajouté.

La cheffe de service a souligné la nécessité de promouvoir un changement de culture par une sensibilisation fréquente et adéquate à un mode de vie plus sain parmi les travailleurs et d’explorer des partenariats pour le développement des centres.

“Chacun d’entre nous devrait rechercher des informations utiles, adéquates et précises sur les problèmes de santé courants et sur la manière de les prévenir ou de les gérer avec succès. La nécessité d’accorder une attention globale à notre état de santé est encore plus cruciale, notamment en raison de la nature sédentaire de nos emplois de fonctionnaires, associée à la tendance à se consacrer uniquement aux exigences du bureau et à négliger son bien-être physique. Avec une attitude, un soutien et une gestion appropriés, les services fournis par le centre de bien-être devraient se traduire par une réduction significative des problèmes médicaux et améliorer le bien-être et la productivité de nos travailleurs”, a-t-elle ajouté.

Elle a ajouté que l’un des rôles cardinaux du centre de bien-être était de veiller à ce que des séminaires sur la santé, des Conseils en matière de santé mentale et la promotion d’un dépistage régulier pour la détection précoce des problèmes de santé soient disponibles périodiquement.

“Nous espérons que tous les travailleurs tireront le meilleur parti des opportunités offertes par le centre afin de promouvoir une vie professionnelle productive, pleine de santé et de bien-être, même après le service.

Yemi-Esan a en outre enjoint tous les fonctionnaires à s’approprier le centre et à veiller à son entretien adéquat pour qu’il reste bénéfique aux fonctionnaires et aux autres utilisateurs.

Leave A Reply

Your email address will not be published.