Les vétérans militaires demandent une révision de l’allocation de désarmement de sécurité

Propos recueillis par Abdul Mohammed Isa, dans l'Etat de Niger

0 107

Les vétérans de l’armée nigériane ont demandé au gouvernement de revoir le paiement de l’allocation de désarmement récemment versée aux militaires retraités du pays.

Le président de la section de la Légion nigériane de l’État du Niger, dans le Nord-centre du pays, Mahmud Baba Ahmed, a lancé cet appel à Minna, la capitale de l’État, à l’occasion de la journée de commémoration des forces armées.

Baba Ahmed, sergent d’état-major à la retraite, a remercié le président Muhammadu Buhari d’avoir approuvé le paiement de l’indemnité de désarmement après une longue attente, et a noté que ceux qui ont rejoint l’armée il y a près de 60 ans, généralement appelés 63 NA, étaient mal payés par rapport à leurs homologues qui ont rejoint l’armée à la fin des années 1970 (79 NA).

“Ceux d’entre nous qui ont participé à la guerre civile nigériane ont reçu un salaire inférieur à celui des 79 NA qui étaient nos juniors dans le service. Un 63 NA était payé seulement 200.”

Le président des vétérans militaires de l’État du Niger a en outre exhorté le gouvernement à étudier la possibilité de verser le solde de l’indemnité de désarmement aux membres de la 63 NA, comme leurs homologues.

“Nous supplions l’administration du président Muhammadu Buhari de reconsidérer le paiement du solde, en tant que général militaire à la retraite.”

Le président Muhammadu Buhari avait approuvé un montant de 134,7 milliards de naira pour le paiement de l’allocation de désarmement (SDA) à tous les vétérans militaires, lors du lancement de l’emblème 2023 pour le jour du souvenir des forces armées en septembre 2022.

Les vétérans militaires ont manifesté pour protester contre le non-paiement de l’allocation d’exclusion de sécurité (SDA), approuvée par le gouvernement en mai 2022.

Leave A Reply

Your email address will not be published.