La jeunesse exhortée à élire des dirigeants dignes de confiance

Chinwe Onuigbo, Awka

0 134

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a exhorté la jeunes nigériane de l’État d’Anambra à élire des dirigeants dignes de confiance lors des élections générales en février.

Le commissaire national de la CENI en charge de l’information et de l’éducation des électeurs, M. Festus Okoye, a déclaré cela lors de l’engagement zonal de la Commission avec des groupes de jeunes identifiés sur le rôle des jeunes en vue des élections générales de 2023.

M. Okoye, qui est également en charge de la zone Sud-est, a expliqué que le programme d’engagement des jeunes faisait partie des quatorze points du programme électoral de la Commission, conçus pour assurer la sensibilisation et l’inclusion des jeunes dans le processus électoral, les décrivant comme une formidable force pour la démocratie.

M. Okoye a noté que plus de 1,4 million d’agents électoraux ad hoc ont été engagés par la Commission pour la conduite des élections générales de 2023 et que la CENI a souscrit une police d’assurance pour eux contre les risques de l’élection, en cas d’attaque éventuelle.

Il a averti que les sanctions contre les actes de délinquance électorale à l’encontre des agents électoraux étaient plus sévères dans l’actuelle loi électorale de 2022, modifiée, que les dispositions de la précédente loi électorale de 2010, modifiée.

Il a donc conseillé à tout personnel ad hoc qui ne serait pas prêt à résister aux tentations de truquage des élections de se retirer de l’exercice, soulignant que les processus électoraux de 2023 seraient strictement axés sur la technologie.

Plus tôt, la commissaire électorale résidente en charge de l’État d’Anambra, Dr Queen Elizabeth Agwu, tout en soulignant l’importance du programme d’engagement des jeunes, a regretté que certains jeunes Nigérians soient utilisés par des éléments sans scrupules qui les considèrent comme de simples outils à manipuler pour leur agenda égoïste pendant la période électorale et a souligné les dangers inhérents à de telles activités.

Dans son message de bonne volonté, la coordinatrice de l’Etat du NYSC, Mme Blessing Iruma, par l’intermédiaire de son représentant, a réaffirmé leur volonté de s’associer à la CENI pour la conduite réussie de l’élection, mais a appelé à un transport adéquat, la sécurité et l’amélioration du bien-être des membres du service de la jeunesse pendant leurs fonctions électorales.

Leave A Reply

Your email address will not be published.