Secteur énergétique: le Nigéria promet une collaboration avec l’Espagne

Détails avec Cyril Okonkwo depuis Abuja

0 167

D’après le Vice-président du Nigeria, le Professeur Yemi Osinbajo, l’exploration des opportunités dans le secteur de l’énergie offre des possibilités pour une relation plus solide entre le Nigéria et l’Espagne.

Le professeur Osinbajo a fait cette déclaration jeudi à la Villa présidentielle lorsqu’il a reçu le ministre des Affaires étrangères du Royaume d’Espagne, M. José Manuel Albares, en visite de courtoisie.

Le vice-président a noté : “L’Espagne a été un très bon allié du Nigeria. Outre les liens économiques, elle a été le plus grand importateur de notre gaz et le troisième plus grand importateur de pétrole brut.

“Il y a toutes les raisons de considérer que, dans les bons et les mauvais moments, l’Espagne est restée une bonne amie. Il s’agit d’une relation qui n’est pas seulement basée sur des paroles, mais il y a beaucoup d’action.

“Je suis extrêmement optimiste quant au fait que nos relations deviendront plus solides dans les mois et les années à venir. Le Nigéria a définitivement le sentiment d’avoir un partenaire et un frère solide en Espagne. Et j’espère que cela restera ainsi et même mieux.

Le vice-président a précisé que l’avenir serait intéressant.

“Au cours des prochaines années, nous allons être confrontés à un monde difficile. L’un des enjeux sera l’énergie. Tant la sécurité énergétique que la transition énergétique. Ce sont deux questions cruciales.

“Il ne fait aucun doute que nous devons prendre des dispositions alternatives pour assurer la sécurité énergétique. Et dans notre cas, avec l’accord sur le changement climatique, nous voulons nous assurer que la transition des combustibles fossiles et autres polluants se fasse en douceur autant que possible dans l’intérêt et le développement de notre peuple.”

Le professeur Osinbajo a évoqué les possibilités de coopération entre le Nigéria et l’Espagne : “Certaines entreprises du secteur de l’énergie souhaitent faire des affaires au Nigéria. Dans notre plan de transition énergétique, nous avons tout un menu de projets dans le secteur de l’électricité pour montrer aux entreprises qui sont intéressées à investir.

“Nous espérons que cela intéressera les entreprises privées venant d’Espagne. J’espère que cette visite leur permettra de jeter un coup d’œil à notre plan énergétique et à ce que nous essayons de faire, non seulement à court terme mais aussi à long terme”, a ajouté le vice-président.

Plus tôt dans son discours, M. Albares a remercié le vice-président pour son soutien aux intérêts commerciaux espagnols au Nigéria.

Il a également réaffirmé l’engagement de son pays à renforcer ses relations avec le Nigéria, déclarant que “le partenariat du Nigéria avec l’Espagne dans le secteur de l’énergie s’avère important.

“Les relations entre nos pays sont mutuellement bénéfiques et nous continuerons à faire de notre mieux”, promettant le soutien de son pays au plan de transition énergétique du Nigéria, notamment en partageant des notes sur les meilleures pratiques et en mettant en œuvre des projets (d’énergie renouvelable) au Nigéria.

Le ministre a salué le rôle du Nigéria dans le maintien de la stabilité dans la sous-région.

“Je dois saluer vos efforts pour garantir la démocratie et tout ce qui concerne la bonne gouvernance dans la région” et a promis le soutien de l’Espagne à la lutte contre le terrorisme et la piraterie dans le golfe de Guinée”, a-t-il noté.

Le ministre espagnol était accompagné de l’ambassadeur du pays au Nigéria, Juan Sell, du directeur de l’Agence espagnole de coopération, M. Anton Leis, et de la directrice générale pour l’Afrique, Mme Alicia Rico.

Leave A Reply

Your email address will not be published.