Cross Rivers: don de matériel de secours distribués aux survivants des inondations en 2022

Propos recueillis par Eme Offiong, Calabar

0 163

Les survivants de l’inondation de 2022 dans l’État de Cross River, au Sud du Nigeria, ont reçu du matériel de secours de la Commission de régulation du secteur pétrolier en amont du Nigéria NUPRC.

Le directeur général de la commission, M. Gbenga Komolafe, a présenté les articles à l’agence des urgences humanitaires de l’État de Cross River (SEMA). Selon lui, ce don s’inscrivait dans le cadre de sa responsabilité sociale, laquelle est également une directive du président nigérian Muhammadu Buhari.

M. Komolafe, qui était représenté par M. Anthony Ukpo, membre de la commission, a expliqué que l’objectif était de soutenir les efforts d’autres agences gouvernementales pour venir en aide aux personnes touchées par les inondations à Akwa Ibom, Bayelsa, Cross River et Imo.

Ses mots : “Nous avons mis en place un comité au sein de la commission pour examiner les communautés touchées par les inondations afin d’offrir un appui. Nous aurions dû entreprendre cette entreprise pendant les fêtes de fin d’année, mais pour des raisons logistiques, nous n’avons pas pu le faire à ce moment-là.

“Nous avons apporté cette petite aide comme des sacs de riz, des matelas, des couvertures, de l’huile végétale et un certain nombre d’autres choses. Nous l’avons fait à Bayelsa, Akwa Ibom et maintenant dans l’État de Cross River. Nous ne nous rendons pas vraiment dans les endroits où nous avons des opérations. Nous ne nous rendons que dans quatre États, à savoir Akwa Ibom, Bayelsa, Cross River et Imo”, a-t-il précisé.

Il a ajouté que “l’intention du président Muhammadu Buhari est de toucher la vie des Nigérians, indépendamment des liens politiques et des zones d’opération. Dans la mesure où vous êtes touchés par les inondations, il est de la responsabilité du gouvernement d’apporter une aide. C’est donc la raison pour laquelle nous avons collaboré avec SEMA afin d’offrir une aide.”

Besoin de plus de matériel

Le vice-gouverneur de l’État de Cross River, le professeur Ivara Esu, a donné le coup d’envoi de la distribution des matériaux donnés. Il a remercié la commission d’avoir fait ce geste en faveur des survivants des inondations dans l’État.

D’après Esu : “Cette commission est l’une des agences qui a rapidement répondu aux nombreux appels lancés par l’Agence des urgences humanitaires de l’État au nom des personnes touchées par les inondations de 2022 et nous avons les articles que nous allons distribuer aux survivants ici”.

Poursuivant, le gouverneur adjoint a souligné : “Nous sommes très reconnaissants pour ces articles. D’autres n’ont pas encore répondu et il serait bon que d’autres répondent aussi pour aider les personnes touchées à travers 97 communautés dans 14 zones de gouvernement local sur 18 et c’est énorme.”

Il a demandé aux présidents des zones de gouvernement local touchées d’être sensibles à la détresse des citoyens.

“Sur les 14 zones de gouvernement local touchées, seul le président d’Etung est présent et les autres ont envoyé des représentants. Cela montre un manque d’intérêt et ce n’est pas suffisant. Le gouverneur ne se comporterait pas comme ils l’ont fait et je leur demande d’être plus attentifs à la détresse de la population”, a ajouté le vice-gouverneur.

Plus tôt, le directeur général de l’Agence des urgences humanitaires de l’État de Cross River, M. Princewill Ayim, a expliqué que les articles seraient distribués aux personnes les plus touchées dans les zones de gouvernement local d’Ogoja, Obubra, Biase et Etung.

Selon M. Ayim, les inondations de 2022 ont touché plus de 97 communautés, détruit 927 maisons et affecté 19 000 hectares de terres agricoles et résidentielles, tandis que 39 730 personnes ont perdu la vie.

Leave A Reply

Your email address will not be published.