Peter Obi promet de conduire le Nigéria à des sommets enviables

Détails avec Chinwe Onuigbo, Awka

0 159

Le candidat à la présidentielle sous l’ombrelle du Parti travailliste (LP), Peter Obi, a promis de réparer le Nigeria et de le conduire à un niveau enviable où personne ne souhaiterait partir pour un autre pays.

Promesse faite par M. Obi ce mardi lorsque le parti a tenu un rassemblement sur le terrain de All Saints Cathedral Church, à Onitsha, dans l’État d’Anambra.

D’après lui, la présidence du Nigeria n’est pas un plan de retraite, insistant sur le fait que le pays a besoin d’un leader avare en ce moment.

Le candidat à la vice-présidence du parti, Baba-Ahmed, qui s’est exprimé sur les raisons de son identification avec Obi, a noté que son chef représente un cadeau pour le peuple de l’État d’Anambra et le “plus compétent” de tous les autres candidats.

“Je crois en la justice et c’est pourquoi je suis avec Peter Obi. Entre le Sud-est et le Nord-ouest, il y a une forte histoire de convivialité – en fait, entre tout le Sud et tout le Nord. Pour vivre comme un seul homme, un leader comme Peter Obi doit être élu au Nigeria”, a révélé le candidat à la vice-présidence du parti LP.

S’exprimant sur le terrain de la cathédrale All Saints, à Onitsha, un ancien gouverneur de l’État d’Anambra, Chukwuemeka Ezeife, a assuré l’assemblée que l’élection aurait lieu en février et que le vainqueur serait déclaré.

Ezeife a intimé : “L’élection de 2023 se déroulera avec succès. Il n’y aura pas de gouvernement intérimaire au Nigéria après les élections générales, Peter Obi sera investi comme le grand vainqueur de l’élection.

“Il est l’homme du peuple, je vous invite tous à sortir en masse et à voter pour lui, et à élire un tout nouveau président du Nigeria.”

Le président national du parti, Julius Abure, a annoncé à la foule que “la lumière qui sauvera le Nigéria” vient de l’un d’entre eux. “N’êtes-vous pas une génération spéciale ?”a-t-il demandé.

“Onitsha a toujours produit de grands leaders et un autre est sur le point d’arriver”.

L’économiste politique Prof. Pat Utomi, dans son discours, a noté qu’ils doivent avoir leur carte d’électeur permanente (PVC), ajoutant : “Vous vous assurerez que vous allez dans les zones rurales, que vous parlez à toutes ces femmes du marché.”

Prenant également la parole, une activiste sociopolitique et membre du Conseil de campagne présidentielle (PCC) du Parti travailliste, Aisha Yesufu, a précisé que les Nigérians devraient utiliser leurs cartes d’électeur permanentes et leurs empreintes digitales pour élire de bons dirigeants qui conduiraient le Nigéria vers sa terre promise.

Yesufu a ajouté que le candidat du Parti travailliste à la présidentielle est l’homme en qui il faut avoir confiance, ajoutant qu’il rendrait les Nigérians responsables, fournirait de bonnes routes et créerait des opportunités d’emploi aux jeunes.

Plus tôt dans la journée, M. Obi était à Awka, la capitale de l’État, où il s’est entretenu avec des étudiants de l’Université Nnamdi Azikiwe et les a assurés du bon déroulement et de la continuité des sessions universitaires au Nigéria, sans actions industrielles, s’il est élu président.

Il a également rencontré les chefs traditionnels à Anambra dans la salle de conférence de la maison du gouvernement, à Awka, où il a proposé des solutions aux défis de la pauvreté, du chômage des jeunes et de la prévalence de la drogue, qu’il a déclaré vouloir combattre par la création d’emplois et la stabilité économique par la production plutôt que la consommation.

Leave A Reply

Your email address will not be published.