Selon le gouvernement nigérian, rien ne pourrait empêcher la tenue des élections en février

0 143

Le gouvernement nigérian a insisté sur le fait qu’aucune menace, peu importe d’où elle dégénère, ne peut empêcher la tenue des élections générales de 2023, qui auront lieu dans un peu plus d’un mois.

Le ministre de l’Information, Alhaji Lai Mohammed, a clarifié la position du gouvernement en répondant à la déclaration de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) selon laquelle les élections pourraient ne pas avoir lieu dans certains États en raison de menaces à la sécurité émanant d’acteurs non étatiques.

S’exprimant lors d’une conférence de presse à Abuja mardi, le ministre de l’Information a précisé qu’“aucune menace ne pourrait empêcher la tenue des élections comme prévu”.

“La position du gouvernement fédéral repose sur le fait que les élections de 2023 auront lieu comme prévu. Rien ne s’est produit pour changer cette position.

“Nous savons que la CENI travaille avec les agences de sécurité pour s’assurer que les élections se déroulent avec succès dans tout le pays.

“Les agences de sécurité ont également continué à assurer aux Nigérians qu’elles travaillent sans relâche pour que les élections se déroulent dans une atmosphère pacifique. Il n’y a donc aucune raison de s’inquiéter”, a lancé M. Mohammed.

Leave A Reply

Your email address will not be published.