Le PDP à Nasarawa tire la sonnette d’alarme sur les fraudes électorales

Détails avec Amina Mohammed, Lafia

0 150

À l’approche des élections en février prochain, la direction de l’opposition Peoples Democratic Party PDP dans l’État de Nasarawa a tiré la sonnette d’alarme sur la fraude électorale dans l’État.

Ceci est contenu dans une déclaration signée par le responsable des relations publiques du parti, M. Ibrahim Hamza.

Selon la déclaration, la direction du PDP dans l’État a allégué qu’ils ont reçu un rapport selon lequel certains fonctionnaires du gouvernement sont en train de collecter les numéros d’électeur qui sont sur les cartes d’électeur permanentes, (PVC) des retraités dans un formulaire conçu par les agents du gouvernement dans l’État comme une condition pour le paiement de leur pension et des gratifications.

“Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’une triste évolution et c’est malheureux, étant donné que ces personnes ont sacrifié leurs années productives pour servir efficacement leur patrie, et qu’elles ont maintenant besoin de l’amour, de la protection, du respect et des soins du gouvernement pour être traitées de cette façon, c’est tout à fait inhumain et inconstitutionnel.

“Il est pertinent de noter que le paiement de la pension et des gratifications aux travailleurs retraités n’est pas un privilège mais un droit. Il est donc très décourageant que certains fonctionnaires du gouvernement commencent à initier une politique partisane concernant ce paiement.

“À cette fin, le Parti démocratique des peuples (PDP) dans l’État de Nasarawa souhaite utiliser ce moyen pour condamner l’acte dans sa totalité et demander à la CENI et à toutes les agences de sécurité concernées de poursuivre les auteurs et leurs commanditaires, de les arrêter et de les poursuivre en justice afin de servir de dissuasion à d’autres, tandis que les retraités sont invités à résister à cette vilaine tentation.

“Il s’agit d’une manifestation claire et de l’œuvre des ennemis de la démocratie et du Nigeria dans leur tentative de frustrer, manipuler et perturber le processus électoral et de se frayer un chemin vers le pouvoir par des moyens douteux”, peut-on lire dans la déclaration.

Entretemps, le président de la section de l’État de Nasarawa du syndicat de retraités du Nigéria, Abdullahi Baba, a fait valoir que l’APC dans l’État de Nasarawa a une plate-forme pour les groupes de soutien, et les retraités qui sont intéressés sont libres de s’inscrire.

Il a dit qu’une partie du processus consistait à s’inscrire en remplissant un formulaire où il sera demandé de soumettre son numéro de PVC.

Il a ajouté qu’aucune condition n’est attachée parce que c’est volontaire pour tout retraité intéressé. “Parmi tous les nombreux groupes de soutien de l’APC, y compris les fonctionnaires, pourquoi le PDP est-il si particulier quant à l’inscription des retraités au groupe de soutien ?

“C’est uniquement notre initiative, en tant que retraités intéressés, de rejoindre le groupe de soutien. Aucun agent du gouvernement ou du bureau des pensions de l’État n’est impliqué dans nos affaires politiques”, a-t-il noté.

Leave A Reply

Your email address will not be published.