La nouvelle politique de stationnement et de rémunération d’Abuja entre en vigueur en 2023

Précisions de Hudu Yakubu, Abuja

0 144

L’autorité administrative du territoire de la capitale fédérale nigériane (FCTA) a annoncé que sa nouvelle politique de stationnement payant entrerait en vigueur au cours du premier trimestre de 2023.

Le directeur de la gestion du trafic au Secrétariat des transports du FCT, Wadata Bodinga, qui a annoncé cela à Abuja, a noté que la politique de stationnement dans la rue visait à ramener le calme dans la ville.

M. Bodiga a expliqué que la population des résidents entraîne une forte concurrence d’utilisation, ce qui entraîne une obstruction du trafic et des embouteillages qui exposent les piétons à la sécurité et aux dangers de la route.

D’après lui, le nouveau plan de l’administration atténuera les irrégularités de la circulation subies par les automobilistes.

“Cette nouvelle politique de stationnement et de paiement augmentera la sécurité des véhicules et des piétons, améliorera l’esthétique, embellira les accotements verts, les fleurs et protégera les voies piétonnes des automobilistes. Elle permettra également de réduire le trafic et la pollution”, a-t-il ajouté.

Selon lui, la première phase de l’exercice, qui sera favorable aux conducteurs, commencera dans les quartiers de Maitama et de Wuse de la capitale fédérale.

Il faut noter qu’en 2014, la politique s’est heurtée à la résistance de certains résidents qui ont dénoncé l’attitude autoritaire des agents et se sont interrogés sur la propriété des entreprises utilisées pour l’émission des tickets et l’application de la loi.

Bondinga a déclaré : “Des problèmes sont apparus lors du lancement du stationnement sur voirie, ce qui a entraîné sa suspension.

“L’administration du FCT a pris diverses mesures visant à répondre aux préoccupations soulevées par la Cour et le public en ce qui concerne le programme. L’administration, en collaboration avec son équipe juridique, a élaboré le règlement sur le stationnement du FCT de 2019 afin de modifier la section sur le stationnement du règlement sur le transport routier du FCT de 2005 “, a-t-il révélé.

Bien que le directeur n’ait pas été clair sur l’implication des opérateurs privés pour gérer le système, il a conclu qu’ils couvriront l’ensemble des places désignées.

Leave A Reply

Your email address will not be published.