La Chambre des représentants au Nigéria déplore le décès de professeur Olotokun

Rapport signé Gloria Essien, Abuja

0 177

Le président de la Chambre des représentants du Nigeria, Femi Gbajabiamila, a qualifié de triste incident le décès d’un politologue de renom, le professeur Ayo Olukotun.

M. Gbajabiamila a révélé que le professeur Olukotun était un Nigérian qui a donné le meilleur de lui-même sur le plan intellectuel pour le développement du pays.

Le Président a rappelé comment le Prof. Olukotun a utilisé le talent que Dieu lui a donné pour apporter des contributions significatives à la construction de la nation dans les colonnes des journaux et d’autres plateformes publiques.

Selon lui, la mort du Prof. Olukotun a laissé un vide trop difficile à combler, notant que le regretté politologue sera cruellement regretté, en particulier pour ses contributions au monde universitaire.

Gbajabiamila a prié Dieu d’accorder au Prof. Ayo Olukotun le repos éternel et de donner à sa famille la force de supporter cette perte.

Le législateur a adressé ses sincères condoléances à la communauté des médias et au monde universitaire pour cette perte.

Au cours de sa vie, le professeur Olukotun a enseigné à l’Université Ahmadu Bello de Zaria, à l’Université de Lagos et à l’Université d’État de Lagos. Il était professeur invité de relations internationales à l’université Obafemi Awolowo d’Ile-Ife et titulaire de la chaire professorale Oba Sikiru adetona en gouvernance au département des sciences politiques de l’université Olabisi Onabanjo d’Ago-Iwoye, dans l’État d’Ogun.

Il a également dirigé le département des sciences politiques et a été doyen de la faculté des sciences sociales de la Lead City University, à Ibadan.

À plusieurs reprises, il a présidé le comité de rédaction du quotidien Daily Times et rédigé des chroniques hebdomadaires pour ce journal ainsi que pour les journaux The Guardian, The Punch et Compass.

Leave A Reply

Your email address will not be published.