Kenya : le dirigeant de la police nationale renvoyé

0 81

Le président du Kenya, William Ruto, a révélé qu’il avait licencié l’ancien directeur des enquêtes criminelles pour des cas de disparitions forcées et d’exécutions extrajudiciaires.

Le président Ruto avait précédemment déclaré que l’ancien directeur des enquêtes criminelles, George Kinoti, avait démissionné de son poste.

M. Ruto a déclaré aux journalistes qu’il tenait à ce qu’il n’y ait pas d’exécutions extrajudiciaires par la police.

“Il y avait un conteneur dans la région de Nairobi où des gens étaient massacrés – dans un poste de police – je veux dire comment en sommes-nous arrivés là ? Quel genre d’institution malhonnête était-ce ? C’est pourquoi j’ai renvoyé cet homme de Kinoti”, a-t-il déclaré.

M. Ruto a déclaré qu’il avait chargé l’autorité de surveillance de la police d’enquêter sur ces affaires.

Il a insisté sur le fait que la police doit agir dans le cadre de la loi, ce qui inclut, selon lui, de se défendre contre les criminels.

Leave A Reply

Your email address will not be published.