État d’Ogun: adoption du budget de l’année 2023

Détails avec Sekinat Salam-Opebiyi, Abeokuta

0 178

Le gouverneur de l’État d’Ogun, dans le Sud-ouest du Nigeria, Dapo Abiodun, a promulgué le budget 2023.

Le gouverneur Abiodun a déclaré qu’il veillerait à la mise en œuvre complète de tous les éléments contenus dans le budget afin de maintenir l’élan de l’agenda “Building Our Future Together” de son administration.

“Ce budget reflète les souhaits de la population de l’État d’Ogun. Je peux vous assurer que de notre côté, nous veillerons à la mise en œuvre du budget.

“Grâce à ce budget, notre peuple profitera pleinement des dividendes de la démocratie”, a-t-il noté.

Le projet de loi de finances, d’un montant de 472 250 694 447,57 milliards de naira, avait été adopté par le parlement de l’État, le jeudi 29 décembre 2022.

Le gouverneur a remercié le président et les membres de la Chambre d’assemblée pour leur diligence qui a abouti à l’adoption du budget avant la fin de 2022.

Il y a à peine un mois, le gouverneur Abiodun avait présenté le budget de 472 250 694 447,58 milliards de naira pour la poursuite du développement et de la prospérité, dont 270,41 milliards de naira pour les projets d’investissement et 201,84 milliards de naira pour les dépenses courantes.

Le budget signé comporte des ajustements dans les estimations récurrentes et en capital et des prévisions de recettes dans 31 domaines différents au sein de 26 agences.

L’adoption du projet de loi intitulé : “H.B. NO. 084/OG/2022 – Loi d’appropriation de l’année 2023 – Projet de loi pour l’appropriation de la somme de quatre cent soixante-douze milliards, deux cent cinquante millions, six cent quatre-vingt-quatorze mille, quatre cent quarante-sept naira, Cinquante-sept kobo, seulement du Trésor au service du gouvernement de l’État d’Ogun, au Nigeria, pour l’exercice financier se terminant le trente et un décembre de l’an deux mille vingt-trois”, suite à la présentation du rapport de la Chambre d’assemblée de l’État le 17 novembre.

La Chambre d’assemblée de l’État d’Ogun a adopté le projet de loi tel que présenté par le Comité des finances et des crédits dirigé par son président, Olakunle Sobunkanla, qui a également présenté la motion pour son adoption, secondé par son adjoint, Ganiyu Oyedeji, puis soutenu par l’ensemble de la Chambre par un vote vocal unanime.

Le projet de loi a ensuite été lu et adopté clause par clause par la Commission des crédits présidée par le président de la Chambre, Olakunle Oluomo, lors de la séance plénière qui s’est tenue au complexe de l’Assemblée, à Oke-Mosan, à Abeokuta, la capitale de l’État.

Dans le même temps, les dépenses récurrentes de 22 MDA ont été revues, tandis que les dépenses d’investissement de quatre autres ont également été ajustées ; ainsi, les ajustements ont conduit à une réduction des dépenses d’investissement proposées dans le budget de N270, 411, 239,527 à N269,605,938,723.32, résultant en une différence de N805.3m, tandis que les dépenses récurrentes ont été augmentées de N201.839bn à N202.644bn donnant une augmentation de N805.3m.

Le chef de la majorité Yusuf Sheriff a proposé la motion pour la troisième lecture du projet de loi, appuyé par le vice-président, Hakeem Balogun et soutenu par l’ensemble de la Chambre, tandis que le greffier / chef du service législatif, M. ‘Deji Adeyemo fait la troisième lecture du projet de loi devant les membres.

Répondant sur le plancher de la Chambre, Oluomo a ordonné que la copie propre du projet de loi soit transmise au gouverneur pour son assentiment.

Une répartition du budget a indiqué que les dépenses de personnel engloutiraient 79,47 milliards de naira, tandis que 21,12 milliards de naira étaient destinés à la contribution sociale et aux avantages sociaux, avec 39,90 milliards de naira réservés à la charge de la dette publique et 61,35 milliards de naira pour les frais généraux.

Leave A Reply

Your email address will not be published.