La Chambre des représentants enquête sur les faits concernant le meurtre de Bolanle Raheem

Détails avec Gloria Essien, Abuja

0 77

La Chambre des représentants du Nigeria a décidé d’enquêter sur le meurtre d’une avocate résidant à Lagos par un agent de la police nigériane.

Cette décision fait suite à une motion sur la nécessité urgente d’enquêter sur le meurtre de Mme Omobolanle Raheem par un officier de la police nigériane, présentée par l’honorable Ibrahim Obanikoro.

Il a proposé que les officiers de police soient interdits de consommer de l’alcool et d’autres substances susceptibles de limiter leur sens du raisonnement et leur capacité à remplir leurs fonctions de manière judicieuse.

“Il devrait y avoir une politique de tolérance zéro en matière de mauvaise conduite ou d’inconduite dans la loi sur la police nigériane”, a déclaré M. Obanikoro.

Tout en se prononçant sur la motion, le Président a qualifié le meurtre de malheureux.

La Chambre des représentants a décidé d’enquêter sur les circonstances qui ont conduit au meurtre de Barrister Bolanle Raheem.

Elle a également décidé de poursuivre les officiers impliqués en vue d’obtenir justice, et d’empêcher les officiers de consommer de l’alcool pendant leur service.

La Chambre a également observé une minute de silence à la mémoire du défunt.

Leave A Reply

Your email address will not be published.