RDC : la France “condamne l’appui” du Rwanda au M23

0 158

La France “condamne le soutien” du Rwanda au mouvement rebelle du M23, soupçonné de massacre d’au moins 131 civils fin novembre en République démocratique du Congo.

“Nous condamnons le soutien que le Rwanda apporte au groupe M23 et nous demandons que les processus de Luanda et de Nairobi puissent être intégralement mis en œuvre”, a déclaré lundi Anne-Claire Legendre, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le M23 (“Mouvement du 23 mars”) est une ancienne rébellion majoritairement tutsi qui a repris les armes en fin d’année dernière et conquis de larges portions d’un territoire du nord de Goma, la capitale provinciale du Nord-Kivu en RDC.

Au moins 131 civils, dont 17 femmes et 12 enfants, ont été exécutés arbitrairement par balle ou à l’arme blanche fin novembre dans deux villages de l’est de la RDC, selon une enquête de l’ONU, rendue publique la semaine dernière, qui accuse la rébellion du M23.

Selon les autorités congolaises, des experts de l’ONU et la diplomatie américaine, le M23 est soutenu par le Rwanda, mais le président rwandais Paul Kagame a rejeté tout lien avec les actions du groupe.

“Le problème n’a pas été créé par le Rwanda, et n’est pas le problème du Rwanda. C’est le problème du Congo”, avait déclaré mercredi dernier M. Kagame.

Jeudi, le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken avait, lui, appelé le Rwanda à “user de son influence” sur le mouvement rebelle et dit soutenir “pleinement” l’accord de Luanda afin de trouver une issue au conflit dans l’est de la République démocratique du Congo.

 

Avec Africanews

Leave A Reply

Your email address will not be published.