Sommet États-Unis-Afrique : Biden annonce un financement pour l’Afrique

0 93

Le président américain Joe Biden a annoncé des milliards de dollars de nouveaux financements pour l’Afrique lors d’un sommet réunissant des dizaines de chefs d’État du continent.

“Les États-Unis misent tout sur l’avenir de l’Afrique”, a déclaré le président Biden aux 49 dirigeants africains présents au sommet de Washington DC.

M. Biden a adopté un ton très différent de celui de son prédécesseur, parlant avec optimisme de l’amélioration des liens avec l’Afrique et déclarant à l’assemblée que “lorsque l’Afrique réussit, les États-Unis réussissent. Très franchement, le monde entier y gagne aussi”.

Il a déclaré que les crises auxquelles le monde est confronté aujourd’hui ont besoin du leadership, des idées et des innovations de l’Afrique, et a promis de s’appuyer sur les investissements vitaux en Afrique réalisés par les administrations américaines précédentes.

À cette fin, M. Biden a annoncé un financement américain de 55 milliards de dollars prévu pour l’Afrique au cours des trois prochaines années.

Cette somme comprend 100 millions de dollars pour des projets d’énergie propre et 350 millions de dollars pour l’accès à Internet et la technologie numérique.

Les États-Unis devraient également signer un mémorandum avec la Zone de libre-échange continentale africaine, l’une des plus grandes zones de libre-échange au monde,dont M. Biden a déclaré qu’elle “ouvrira de nouvelles possibilités de commerce et d’investissement” entre les États-Unis et l’Afrique.

Il s’agit de la première rencontre de ce type organisée par Washington depuis huit ans.

Ce sommet est considéré comme une tentative des États-Unis de réaffirmer leur influence en Afrique pour contrer l’implication de la Chine.

En marge du sommet, M. Biden a rencontré séparément les six dirigeants des nations africaines qui organisent des élections en 2023, afin de faire pression pour un vote libre.

Avant la fin du sommet, jeudi, le président américain devrait également soutenir l’admission de l’Union africaine en tant que membre permanent du groupe des 20 principales économies. Il est également probable qu’il annonce un voyage sur le continent au cours de la nouvelle année.

Selon le rapport, le sommet est largement considéré comme une tentative de M. Biden de regagner de l’influence en Afrique grâce à sa diplomatie personnelle, ainsi qu’à des financements et des investissements.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.