Le Sénat nigérian confirme 2 vice-gouverneurs de la Banque Apex

Par Edwin Akwueh, Abuja

0 179

Le Sénat nigérian a confirmé mercredi la nomination de Mme Aishah Ahmad et de M. Edward Lametek Adamu en tant que gouverneurs adjoints de la Banque centrale du Nigeria, CBN, pour un second mandat.
La confirmation de leurs nominations a suivi l’adoption du rapport de la commission sénatoriale sur les banques, les assurances et autres institutions financières, présidée par le sénateur Uba Sani.
Rappelons que Mme Ahmad et M. Adamu ont été nommés pour la première fois en tant que gouverneurs adjoints de la CBN en charge respectivement de la stabilité du système financier et de la direction des services aux entreprises en mars 2018.
Selon la lettre du président Buhari au sénat, Aisha Ahmad, en tant que gouverneur adjoint en charge de la stabilité du système financier, est chargée de diriger les efforts visant à promouvoir un système financier sain au Nigeria ; l’un des principaux objectifs de la banque tel que spécifié dans la loi sur la CBN.
À ce titre, M. Ahmad est membre du conseil d’administration et du comité des gouverneurs de la CBN et président du Financial Institutions Training Centre (FITC), une organisation à but non lucratif qui propose des services de formation, de conseil et de recherche au secteur des services financiers.
Sa carrière dans le secteur bancaire et de l’investissement couvre plusieurs institutions financières, dont NAL Bank Plc, Zenith Bank Plc et Stanbic IBTC Bank Plc, entre autres.
Par ailleurs, Edward Adamu a débuté sa carrière dans la fonction publique unifiée (UPS) en 1983 au sein de la fonction publique de l’État de Bauchi. Il a passé 35 ans dans l’UPS, dont 25 à la Central Bank of Nigeria, CBN.
Pendant ses années à la banque apex, il a été détaché à la fonction publique de l’État de Gombe de 2008 à 2010 en tant qu’assistant spécial principal et chef du bureau de la gestion des achats et de la procédure régulière.
Il est revenu à la CBN en 2010 et a été nommé directeur du département de gestion de la stratégie en 2012, après un processus de sélection.
Il a ensuite été affecté au département des ressources humaines de la banque en 2016 en tant que directeur, un poste qu’il a occupé jusqu’à sa retraite des services de la banque le 14 février 2018.

Limites de retrait d’argent

Le Sénat a également apporté son soutien aux limites de retrait d’espèces de la CBN, avec une date de mise en œuvre fixée au 9 janvier 2023.
Les législateurs ont déclaré que la Banque centrale du Nigeria devrait considérablement ajuster les limites de retrait en réponse au tollé public sur la politique ;
“Le Comité devrait continuer à s’engager dans une surveillance agressive de la Banque sur son engagement à l’ajustement flexible de la limite de retrait et faire périodiquement un rapport sur les résultats au Sénat ;
“Le Sénat devrait soutenir la Banque dans la mise en œuvre continue des paiements de transformation et des initiatives de l’industrie financière, conformément à son mandat et à la loi CBN.”

 

Joy-Josephine Enakhumeh

Leave A Reply

Your email address will not be published.