Dans le cadre des fêtes de fin d’année, le Nigéria ouvre le deuxième pont de Niger

Précisions de Chioma Eche, Abuja

0 146

Le deuxième pont de Niger au Nigéria a été déclaré ouvert pour une période d’un mois dans le cadre de la célébration des fêtes de fin d’année.

Le ministre nigérian des Travaux publics, M. Babatunde Fashola, a ordonné l’ouverture du pont à partir de minuit le 14 décembre lorsqu’il a inspecté les mesures palliatives mises en place pour rendre la route praticable.

Mise en garde

M. Fashola, qui a fait le tour du pont lors de l’inspection, a conseillé aux usagers de conduire de manière sûre et responsable afin de ne pas compromettre l’objectif de la construction du projet.

Le ministre a souligné que l’objectif du président Muhammadu Buhari en achevant le pont était de sauver des vies et de soulager la pauvreté causée par les nombreuses heures perdues à cause des embouteillages sur l’ancien premier pont du Niger.

Il a noté que l’ouverture du deuxième pont du Niger soulagerait les souffrances des automobilistes qui sont toujours confrontés à des embouteillages pendant les fêtes de fin d’année.

Il a ajouté qu’il serait contre-productif que les utilisateurs du pont deviennent imprudents et s’attirent des accidents inutiles.

“Le résultat est maintenant ce que nous voyons lorsque les gens parlent de la pauvreté ; la plus grande partie de celle-ci n’est pas la pauvreté monétaire, mais la pauvreté multidimensionnelle.

“Passer deux ou trois jours à essayer de traverser un pont, c’est de la pauvreté. Cela ne devrait prendre que quelques minutes afin que vous puissiez aller faire des choses plus productives”, a-t-il précisé.

Selon lui, “le président Buhari a approuvé que, puisque le pont était terminé, nous devions créer une route d’accès, de sorte que pendant Noël, les gens puissent commencer à expérimenter ce qu’ils ressentiraient en empruntant le pont”, a-t-il expliqué.

S’exprimant sur la nécessité pour les automobilistes de respecter la règle de la limite de vitesse, le ministre a révélé : “la limite de vitesse maximale sur les routes nigérianes est de 100 km par heure. Ne conduisez pas à 101 kilomètres par heure. Le président sera heureux de voir les usagers conduire de manière sûre et responsable en empruntant cette route, en particulier pendant les périodes de Noël et de Nouvel An.

“Elle sera ouverte à la circulation d’ouest en est du 15 décembre 2022 au 15 janvier 2023.

“Je tiens à préciser que nous n’avons pas terminé les travaux de construction du pont, mais nous l’ouvrirons pour que les usagers puissent l’utiliser afin de soulager la pression exercée par le pont unique. Le 15 janvier 2023, nous inverserions ce mouvement pour ceux qui viennent de l’est vers l’ouest.”

Place de péage

S’exprimant sur la question du péage, le ministre a souligné que le poste de péage serait ouvert, mais qu’aucun péage ne serait perçu, rappelant au public de ne pas verser d’argent à qui que ce soit au poste, car le passage reste libre pendant cette période.

Entretemps, l’ingénieur résident chargé du projet au ministère, M. Oluwaseyi Martins, a assuré les voyageurs et les automobilistes d’une circulation fluide pendant les fêtes de fin d’année.

Il a expliqué que le pont serait ouvert à la circulation vers Onitsha-Owerri à partir de minuit jusqu’au 3 janvier, après quoi il serait ouvert à la circulation vers Asaba à partir de Onitsha/Owerri jusqu’au 15 janvier de l’année prochaine.

S’exprimant à la rocade d’Oko (près du début de l’ancien pont), Martins a annoncé que le poste de péage serait ouvert pour connecter le pont pendant toute la période d’un mois.

Il a assuré les usagers de la route que le pont serait éclairé la nuit pendant tout le mois d’ouverture.

De son côté, le commandant du secteur de l’État du Delta chargé du la sécurité routière, M. Bassey Esiet, a déclaré que le service collaborerait avec les agences concernées pour éviter les bouchons le long du premier pont du Niger.

Selon lui, l’ouverture temporaire du deuxième pont du Niger visait à alléger le trafic et à garantir que les voyageurs arrivent à destination à temps.

“À partir du 15 décembre, le deuxième pont du Niger sera ouvert aux véhicules venant de l’Ouest à l’Est via Asaba. Cependant, à partir du 2 janvier 2023, seuls les véhicules venant de l’Est vers l’Ouest seront autorisés à utiliser le deuxième pont du Niger.

“Les membres du public sont également informés que les poids lourds et les remorques ne seront pas autorisés à utiliser le nouveau pont”, a-t-il lancé.

M. Esiet a exhorté les automobilistes à éviter les excès de vitesse, les surcharges, l’utilisation de pneus non sécurisés et la conduite sous l’influence de l’alcool et des drogues pour arriver en vie pendant la saison.

Le deuxième pont du Niger relie le Sud-est au Sud-sud/Sud-ouest par Onitsha, dans l’État d’Anambra, et vice versa par Asaba, dans l’État du Delta.

Les ouvriers de la construction et les agents de sécurité ont toutefois averti les motocyclistes commerciaux (conducteurs d’okada) de ne pas emprunter la route jusqu’au 15 janvier, date à laquelle le pont sera ouvert à la circulation, car elle sera à sens unique pendant toute la période.

Le ministre était accompagné lors de la visite d’inspection par le commissaire aux travaux de l’État du Delta (autoroutes et zones urbaines), Noel Omodon ; le contrôleur des travaux par intérim du ministère fédéral des travaux et du logement et ingénieur résident pour le projet, Oluwaseyi Martins ; le commandant du secteur de l’État du Delta de la sécurité routière (FRSC), Bassey Esiet, et d’autres hauts fonctionnaires du gouvernement fédéral et des États.

Leave A Reply

Your email address will not be published.