Le gouvernement nigérian a réalisé 105 projets électriques entre 2015 et 2022

Par Chioma Eche, Abuja

0 121

Le gouvernement nigérian a réalisé un total de 105 projets de transformateurs électriques entre 2015 et 2022, ajoutant une capacité de 6 216MVA au réseau national.

Le ministre de l’électricité, Abubakar Aliyu, a révélé cela lors de la 11e édition de la “President Muhammadu Buhari’s Scorecard Series (2015-2023)” organisée pour présenter les réalisations de l’administration du président Buhari à Abuja.

Le ministre a également révélé que le ministère a repositionné l’initiative présidentielle sur l’énergie de Siemens, PPI, et a commencé à prendre livraison des équipements critiques.

“Vous vous souvenez peut-être que des commandes accélérées ont été passées pour 10 transformateurs de puissance, 10 transformateurs de puissance et 10 substances mobiles, avec une livraison qui a commencé le 22 septembre. Jusqu’à présent, 6 des 10 transformateurs de puissance sont arrivés sur les côtes du Nigeria et nous avons commencé à les installer dans différents endroits, tandis que les 4 autres sont attendus entre janvier et avril 2023”, a-t-il exprimé.

M. Aliyu a déclaré qu’à cette fin, l’évaluation du secteur de l’électricité au Nigeria commence à porter un nouveau regard, car le ministère est sur la voie d’un marché durable qui peut s’autofinancer.

Passant en revue l’industrie nigériane de l’approvisionnement en électricité, le ministre a déclaré que le ministère dispose d’un secteur beaucoup plus sain que celui qui a été hérité des administrations précédentes.

Le ministre, qui a précisé que les 8 000 MW se composent de 5 000 MW en réseau et de plus de 3 000 MW de captifs industriels hors réseau, a déclaré que l’administration du président Muhammadu Buhari laissera une capacité installée de près de 22 000 MW d’ici mai 2023.

Rappelons que le NERC a activé en juillet un accord partiel sur l’électricité avec les principaux participants de l’industrie nigériane de l’approvisionnement en électricité (NESI) afin de porter l’approvisionnement en électricité à 5 500 MW.

Cependant, la production est restée dans la limite des 4 000 MW, tandis que la distribution est encore plus faible.

“Nous allons placer le pays sur une trajectoire stable de 10 000 MW d’énergie fournie (aujourd’hui nous sommes à 8 000 MW avec 5 000 MW sur le réseau et plus de 3 000 MW d’énergie captive industrielle hors réseau) et nous laisserons une capacité installée de près de 22 000 MW. Nous avons également des programmes solides en cours avec des installations et des investissements garantis de plus de 3 milliards de dollars pour éliminer l’écart important entre notre capacité de transmission et l’énergie fournie.

“Nous achèverons et mettrons en service la centrale hydroélectrique de 700 MW de Zungeru au cours du premier trimestre de 2023. Nous veillerons également à la mise en service des centrales Afam 111 de 240 MW et Okpai phase 11 de 300 MW, pour n’en citer que quelques-unes”, a-t-il déclaré.

Le ministre, s’exprimant plus avant sur les réalisations du secteur en huit ans, a révélé que celui-ci avait achevé plus de 105 projets de transformateurs électriques entre 2015 et 2022.

Selon lui, les projets ont ajouté une capacité de 6 216 MW au réseau, avec 73 des transformateurs de puissance installés par les ingénieurs de TCN dans les sous-stations à travers la nation.

Il a réjoui que le ministère a commencé à prendre livraison d’équipements critiques dans le cadre de l’initiative présidentielle sur l’énergie de Siemens (PPI).

“Vous vous souvenez peut-être que des commandes accélérées ont été passées pour 10 transformateurs de puissance et 10 sous-stations mobiles, avec un calendrier de livraison débutant en septembre 2022.

“Nous avons commencé l’installation à différents endroits et les 4 autres sont attendus en décembre 2022 et janvier 2023.”

Il a noté que les sous-stations mobiles sont attendues du 23 janvier au 23 avril.

En ce qui concerne le programme national de comptage de masse, M. Aliyu a révélé que les plans pour six millions de compteurs supplémentaires dans le cadre des deuxième et troisième phases du programme devraient commencer au 1er trimestre et au 2ème trimestre de 2023.

“Nous avons exécuté le programme de comptage le plus réussi après la privatisation avec 1 million de compteurs déployés dans la première phase du programme national de comptage de masse.”

Il a expliqué que la première phase a généré 10 000 emplois dans l’installation et le montage, tout en notant que plus de 20 000 emplois supplémentaires seraient générés dans la deuxième phase, car la fête a également changé le récit du secteur de l’électricité, passant des dépenses de consommation (sur les subventions) à de véritables dépenses d’infrastructure”, a-t-il expliqué.

Le ministre a énuméré quelques-uns des projets de transformateurs et de sous-stations électriques achevés : Le transformateur de puissance 150MVA 330/132kV Interbus à Ughelli, Delta IV Transmission Substation et le transformateur de puissance 150MVA 330/132kV à Sous-station de transmission d’Ayade.

D’autres projets étaient la sous-station 2x150MVA 330/132/33kV à Lafia, dans l’État de Nasarawa, et la sous-station 2x60MVA 132/33kV Dawaki/Gwarinpa qui a été récemment achevée en novembre 2022 dans le cadre du programme d’alimentation d’Abuja.

Les projets comprennent également la sous-station 2x60MVA 132/33kV de Gagarawa, la sous-station 2x60MVA 132/33kV d’Adiabor, la sous-station 2x30MVA 132/33kV de Yelwa Yauri, la sous-station 1x30MVA 132/33kV d’Ilashe et la sous-station 1x40MVA 132/33kV de Bichi, dans l’État de Kano, entre autres.

Selon le ministre, un certain nombre de sous-stations et d’extensions de baies sont en voie d’achèvement et devraient être inaugurées d’ici le premier ou le deuxième trimestre 2023.

Il a souligné qu’un total de 900 km de reconduction et de construction de nouvelles lignes de transmission ont été achevés au cours de la période 2015 – 2022.

Certaines des lignes clés, selon lui, comprennent la reconduction de 140 km de ligne de transmission de 132 kV entre Birnin-Kebbi et Sokoto (avril 2021) et l’achèvement de la ligne de transmission de 330 kV entre Aloji et Ikot Ekpene.

D’autres projets sont la ligne de transmission 132kV Ihovbor – Okada, l’achèvement de la ligne de transmission 330kV Gombe – Damaturu, entre autres.

Le ministre a intimé que certains projets de lignes de transmission en voie d’achèvement et qui devraient être inaugurés au cours des premier et deuxième trimestres 2023 comprennent la ligne de transmission à double circuit Kaduna – Jos et le circuit unique 330kV Bénin – Ajaokuta.

 

Joy-Josephine Enakhumeh

Leave A Reply

Your email address will not be published.