Nigéria: lancement d’un programme de formation aux emplois numériques

Précisions de Na'ankwat Dariem, Abuja

0 249

Le gouvernement nigérian a procédé au lancement du programme d’employabilité de l’économie numérique, qui vise à renforcer l’autonomie des jeunes dans le pays.

Il s’agit également de soutenir ses efforts pour favoriser l’adoption et l’optimisation du numérique et connecter les jeunes Nigérians à des opportunités plus profondes dans l’économie numérique.

Le programme, porté par l’Agence nationale de développement des technologies de l’information (NITDA) et destiné aux membres du service national de la jeunesse, a démarré dans sept camps dudit service (NYSC) simultanément, dans tout le pays.

En déclarant l’ouverture du programme au camp NYSC à Kubwa, Abuja, le directeur général de la NITDA, Kashifu Inuwa, a rappelé que le programme visait à fournir aux Nigérians une alphabétisation et des compétences numériques modernes et pertinentes qui les exposeraient, les prépareraient et les connecteraient aux opportunités de carrière demandées lesquelles sont disponibles dans l’économie numérique mondiale.

Représenté par le directeur adjoint du département du développement de l’économie numérique de l’agence, Dr Ayodele Bakare, il a expliqué que le programme devait également permettre aux Nigérians de créer des emplois dans l’espace de l’économie numérique, ce qui contribuerait à augmenter la contribution des TIC au PIB du pays, qui est actuellement de 18,44 %.

Selon M. Inuwa, “cette projection implique que de nombreux Nigérians, tant dans l’espace informatique que non informatique, doivent acquérir des connaissances et des compétences numériques afin de prospérer dans cette quatrième révolution industrielle.

“Compte tenu de notre énorme population d’environ 218 millions d’habitants, dont près de 50 % de jeunes, nous disposons d’un capital humain potentiel suffisant pour stimuler l’économie des données, et c’est pourquoi nous avons décidé de lancer ce programme dans sept camps stratégiques du NYSC.

Le patron de la NITDA a déclaré qu’il était convaincu que les camps de la NYSC accueillent les jeunes Nigérians les plus brillants et les plus intelligents.

“Nous pensons que les membres du corps ne se contenteront pas de bénéficier de ce programme, mais qu’ils créeront un effet multiplicateur en transférant les connaissances et les compétences acquises au cours de ce programme à d’autres Nigérians, ce qui aidera le pays à atteindre son objectif de 95 % de Nigérians alphabétisés numériquement d’ici 2030. Il n’y a pas de meilleur moment pour adopter la transformation numérique que maintenant.

“Le monde est en train de passer d’une économie fondée sur les ressources naturelles à une économie numérique et fondée sur la connaissance. Le capital humain et les technologies numériques font l’objet d’une attention et d’efforts accrus, et le Nigeria ne doit pas rester à l’écart de cette évolution rapide”, a-t-il précisé.

Il a exhorté les participants à exploiter les potentiels inexploités dans l’environnement économique numérique mondial.

Leave A Reply

Your email address will not be published.