Les USA veulent accompagner les innovateurs africains

0 174

Alors que le président Joe Biden doit accueillir des dizaines de dirigeants africains à Washington cette semaine, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a souligné l’importance du partenariat avec les entrepreneurs du continent.

S’exprimant devant une foule d’innovateurs au département d’état lundi soir, il a mis en avant la volonté de la Maison Blanche de réduire le fossé de confiance avec l’Afrique :” _Nous avons un énorme intérêt dans le succès des innovateurs africains parce que lorsqu’ils ont les moyens d’atteindre leur plein potentiel, c’est bon pour la région. C’est bon pour le continent ET pour le monde. Et c’est bon pour l’Amérique.[…]_Le secteur privé américain investit déjà plus de 4 dollars en Afrique pour chaque dollar que notre gouvernement alloue à la région en matière d’aide étrangère. Et il veut faire plus. C’est l’objectif de notre Bureau des partenariats mondiaux, qui emmènera une délégation du secteur privé américain au Ghana en février. a-t-il déclaré.

Anthony Blinken a également énuméré les façons dont l’administration Biden tente d’élargir et d’approfondir les partenariats pour favoriser l’innovation en Afrique.

Parmi elles, l’investissement dans l’infrastructure permettant de soutenir l’esprit d’entreprise africain, mais aussi dans les leaders émergents comme avec l’Initiative des jeunes leaders africains initiée par l’ancien président Barack Obama. Et enfin, l’encouragement des entreprises américaines à s’engager davantage.

“Le défi est que la relation ou l’engagement des États-Unis avec l’Afrique n’est pas toujours cohérent. Elle change d’une administration à l’autre. Elle dépend de qui contrôle la Maison Blanche, de qui contrôle le Congrès. Il est donc parfois difficile pour les Africains de comprendre à quoi ils ont affaire. Donc, cela soulève quelques questions sur la fiabilité des États-Unis en tant que partenaire.” a expliqué Mvemba Phezo Dizolele, directeur du programme Afrique, CSIS.

Ce mardi débute le sommet américano-africain. Pendant trois jours, les responsables du gouvernement Biden tenteront de mettre l’accent sur leurs efforts pour améliorer la coopération avec les dirigeants africains.

 

Avec Africanews

Leave A Reply

Your email address will not be published.