La NAICOM avise les compagnies d’assurance sur les produits verts

Détails avec Elizabeth Christopher

0 146

Le commissaire aux assurances de la Commission nationale des assurances (NAICOM), M. Sunday Thomas, a demandé aux compagnies d’assurance de développer des produits verts et d’améliorer leurs opérations en vue de l’efficacité énergétique.

Il a donné cette consigne lors de son discours de bienvenue à la Conférence des directeurs d’assurance 2022 qui s’est tenue à Lagos, dans le Sud-ouest du Nigeria.

M. Thomas leur a également demandé d’élaborer des stratégies d’investissement, de tirer parti des technologies, d’assurer les personnes handicapées, d’assumer la responsabilité sociale des entreprises (RSE), d’améliorer et de respecter les normes professionnelles, entre autres.

Selon lui, la NAICOM a déjà mis en place certaines initiatives en matière de gestion des risques et de souscription, de développement de produits et de services, de gestion des sinistres, y compris les ventes et le marketing.

“Nous travaillons avec d’autres parties prenantes pour sensibiliser aux questions environnementales, sociales et de gouvernance, gérer les risques et élaborer des solutions dans la conduite des activités d’assurance au Nigeria.

“Nous collaborons avec le gouvernement à tous les niveaux, les régulateurs et d’autres acteurs clés pour promouvoir une action généralisée dans la société sur les questions environnementales, sociales et de gouvernance dans le secteur de l’assurance”, a-t-il déclaré.

M. Thomas a également appelé les compagnies d’assurance à faire preuve de responsabilité et de transparence en divulguant régulièrement et publiquement leurs progrès dans la mise en œuvre de ces principes aux institutions compétentes chargées du contrôle et de l’évaluation de la conformité.

Il les a également exhortées à se concentrer sur le changement climatique, la gestion des inondations et des catastrophes, le suivi de la croissance démographique (rentes, assurance, longévité), les technologies vertes (soumission électronique des déclarations réglementaires et renouvellement des licences), l’investissement et le soutien stratégique à l’investissement éthique.

S’exprimant sur le thème : “Transformer le secteur de l’assurance grâce aux principes ESG : Rôles des administrateurs”, le patron de la NAICOM l’a qualifié d’approprié, car il a été spécialement conçu pour tenir compte du fait que le monde connaît des changements rapides sur le plan économique, social et environnemental, et de la nécessité d’informer les administrateurs d’entités d’assurance de ces développements pour permettre la stabilité.

“On ne soulignera jamais assez le rôle du Conseil d’administration dans la survie et la transformation de leurs établissements. Ce programme annuel a donc pour but d’informer les directeurs des évolutions du secteur et de les doter des connaissances nécessaires pour accroître la valeur de leurs entreprises.

“Par conséquent, pour que les entreprises se développent continuellement, elles doivent prendre en considération la communauté dans laquelle elles opèrent, assurer une valeur constante aux clients, maintenir les normes les plus élevées de gouvernance et d’éthique, et atténuer leur impact global sur l’environnement”, a-t-il noté.

Dans le secteur des services financiers, M. Thomas a évoqué que l’on se rendait de plus en plus compte que les pratiques durables avaient le potentiel de réduire les coûts, d’augmenter les revenus, de réduire les risques, de développer le capital humain et d’améliorer l’accès au financement, de sorte que le fait d’ignorer les questions de stabilité augmente les risques juridiques et de réputation.

Leave A Reply

Your email address will not be published.