Des personnes déplacées initiées à des formations dans des camps au Nigéria

0 129

Cent personnes concernées dans différents camps au Nigeria ont reçu des kits pour jeunes entreprises du gouvernement fédéral.

Le commissaire fédéral de la Commission nationale pour les réfugiés, les migrants et les personnes déplacées, Imaan Suleiman-Ibrahim, qui a distribué ces kits, a révélé qu’il s’agissait d’une étape vers l’autonomie des personnes concernées.

Les personnes concernées sont les réfugiés, les demandeurs d’asile, les rapatriés, les apatrides, les personnes déplacées à l’intérieur du pays (PDI) et les migrants.

Selon elle, les bénéficiaires ont suivi des programmes de formation pour acquérir des compétences dans divers domaines d’intérêt afin d’aider à répondre à la situation critique des personnes concernées.

“…Pour cette formation particulière, 100 personnes ont été formées dans près de 10 métiers différents. Vous pouvez voir qu’ils sont tous excités, ils ne sont pas seulement formés, mais ils sont certifiés. Parmi eux, il y a des photographes certifiés, ils sont passés par le NABTEB, il y a des spécialistes certifiés en tye & dye, il y a des créateurs de mode certifiés. Ils sont donc certifiés dans les domaines dans lesquels ils ont été formés”, a-t-il ajouté.

“Ce que nous recherchons, c’est la stabilité, pas seulement des solutions durables. Donc, le gouvernement fédéral s’engage à trouver les formes les plus élevées de solutions durables et soutenables pour toutes les personnes concernées.”

“La plupart de nos formations sont adaptées, nous recherchons l’intérêt, nous recherchons les compétences et les talents naturels et parfois le bouche à oreille, ces formations ne sont pas secrètes elles sont jetées, donc les personnes qui sont intéressées vont déclarer leur intérêt. Et nous avons notre base de données qui indique également qui veut faire quoi”, a expliqué Suleiman-Ibrahim.

Au sujet du projet du gouvernement de supprimer les camps de personnes déplacées à travers le pays, elle a précisé.

Le mandat principal de l’Agence est de fournir des solutions durables aux personnes concernées et nous nous engageons à renforcer leur résilience, leurs mécanismes d’adaptation afin qu’ils puissent gagner leur vie, améliorer l’économie de ce pays et rebondir”.

Il a ajouté que l’Agence a mis en place de nombreuses interventions qui doivent être durables.

Leave A Reply

Your email address will not be published.