Le dirigeant nigérian condamne l’enlèvement des bébés dans l’État d’Anambra

Détails avec Timothy Choji, Abuja

0 84

Le président Muhammadu Buhari s’est dit choqué par l’enlèvement de cinq nouveau-nés dans l’État d’Anambra et a demandé que le taux de criminalité croissant dans la région soit réduit sans délai.

L’enlèvement a eu lieu à l’hôpital Stanley, à Nkpologwu, dans l’État. Les agresseurs ont pris les bébés et sont partis en trombe.

Exprimant son inquiétude face à cet étrange incident, le président Buhari a déclaré que cette affaire devait être résolue immédiatement.

Il a demandé que la sécurité dans les hôpitaux soit renforcée afin que des attaques de cette nature ne se reproduisent plus.

Leave A Reply

Your email address will not be published.