Le président Buhari s’apprête à dévoiler les avancées de l’Agence.

Par Ene Okwanihe, Abuja

0 199

L’Autorité nationale pour le développement des terres agricoles (NALDA) affirme que ses activités agricoles dans les zones rurales du Nigeria ont eu un impact sur la vie des habitants des communautés hôtes des projets répartis dans toutes les régions du pays.

Le secrétaire exécutif de la NALDA, Prince Paul Ikonne, a déclaré cela lors d’un point de presse à Abuja, la capitale du Nigeria.

Avec la réanimation par le président Muhammadu Buhari en juin 2020, l’Autorité nationale pour le développement des terres agricoles (NALDA) a ouvert le bal en établissant sa présence dans les zones rurales du Nigeria avec différentes activités agricoles visant à promouvoir l’autonomisation des jeunes et des femmes, l’agrobusiness et le développement agricole rural.

Deux ans plus tard, le président Buhari est prêt à présenter les réalisations de la NALDA dans les zones rurales du Nigeria.

L’événement, prévu plus tard dans la semaine, présentera les avancées de l’agence en matière d’agriculture dans tout le pays.

Prince Ikonne, qui a énuméré quelques-unes des réalisations de NALDA, a noté que l’agence a permis à plus de cinquante mille jeunes Nigérians de s’émanciper en deux ans et a reçu du Président Muhammadu Buhari tout le soutien nécessaire pour fonctionner sans entrave.

“Lorsque le président de la NALDA a été ressuscité, la NALDA n’a rien hérité, l’administration actuelle n’a rien hérité en termes d’équipement ou d’infrastructure de l’ancienne NALDA, mais à l’heure actuelle, la NALDA a des bureaux dans la quasi-totalité des 36 États, y compris le FCT, la NALDA a acquis des tracteurs, des outils agricoles, nous avons des fermes dans tout le pays et dans les 6 zones géopolitiques dans cet espace de temps et nous avons donné du pouvoir à plus de 50 000 jeunes Nigérians, à part les femmes”.

Selon le Prince Ikonne, le président Buhari pose des fondations dont les Nigérians bénéficieront plus tard.

“Le plus important est qu’une base solide a été posée pour ressusciter la NALDA et donner à l’agence tout le soutien nécessaire pour qu’elle fonctionne efficacement”.

“Le président dévoilera ce que la NALDA a fait au cours de ces deux années pour améliorer la vie des Nigérians et développer notre espace agricole.

PAS DE PÉNURIE ALIMENTAIRE

Le secrétaire exécutif a souligné qu’avec les efforts combinés du gouvernement nigérian et des Nigérians, malgré les défis rencontrés sous la forme d’inondations, il n’y aura pas de pénurie alimentaire au Nigeria en 2023.

Citant les raisons, M. Ikonne a déclaré que la prise de conscience de cette administration pour que les gens se lancent dans l’agriculture a motivé de nombreux Nigérians à se lancer dans la production alimentaire.

Il a ajouté que de nombreux Nigérians ont adhéré à l’idée et se sont lancés dans l’agriculture, ce qui a permis de garantir la disponibilité de la nourriture dans le pays.

 

Joy-Josephine Enakhumeh

Leave A Reply

Your email address will not be published.