Inauguration d’un comité en vue de stimuler le développement agricole à Abuja

Par Hudu Yakubu Abuja

0 173

Dans le cadre des efforts visant à redonner à l’agriculture son statut enviable, le ministre d’État du FCT, le Dr Ramatu Tijjani Aliyu, a inauguré un comité exécutif du programme de développement agricole composé de 12 personnes, afin de piloter le processus.

Lors de l’inauguration du comité, la ministre a déclaré que, conformément au mandat du président Muhammadu Buhari de sortir environ 100 millions de personnes de la pauvreté, l’administration du FCT accorde une grande importance à l’agriculture en tant qu’outil viable pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle visant à réduire la pauvreté et à créer des emplois parmi les ménages du territoire.

Selon elle, “l’engagement de cette administration à assurer une productivité accrue dans le secteur agricole et la réduction de la pauvreté est démontré par le lancement d’une série de politiques et de programmes viables et durables visant à redonner à l’agriculture son statut initial enviable avant la découverte du pétrole. La politique nationale en matière de technologie et d’innovation agricoles (NATIP), lancée récemment et destinée à fournir une feuille de route pour la transformation des systèmes agroalimentaires au Nigeria, est un autre pas de géant franchi par l’administration pour assurer la sécurité alimentaire du pays. Cette politique vise à apporter un changement économique et social durable par le biais d’investissements des secteurs public et privé dans l’agriculture et le développement rural”.

Mme Aliyu a souligné que cette politique vise également à répondre aux besoins des femmes, des jeunes et des personnes ayant des besoins spécifiques, en intégrant consciemment la technologie et l’innovation dans le secteur agricole, ce qui, selon elle, nécessite l’engagement de stratégies appropriées pour une mise en œuvre efficace.

La ministre a noté qu’afin d’assurer une plus grande efficacité dans les opérations du programme de développement agricole, un changement d’approche et une transformation structurelle sont devenus inévitables.

Elle a donc exprimé l’espoir que le retour du programme de développement agricole de la FCT à son statut d’agence initiale ne peut se faire à un meilleur moment que maintenant, car les questions de sécurité alimentaire sont au cœur des programmes de cette administration.

Elle a déclaré : “On pense que le statut d’agenda mettra l’établissement dans une meilleure position pour s’acquitter de ses responsabilités plus efficacement, en s’appuyant sur la structure existante”.

Dans son discours d’acceptation au nom des membres du comité, le secrétaire permanent de la FCTA et président du comité, M. Olusade Adesola, a noté que l’engagement du ministre d’État de la FCTA envers le développement du secteur agricole a conduit à l’inauguration du comité.

“Vous êtes concernés par la nécessité de promouvoir l’agriculture et, par extension, l’emploi dans le FCT, et ce sont tous des résultats qui sont intégrés dans le programme de développement agricole”, a-t-il souligné.

Tout en reconnaissant que la tâche qui attend le comité est considérable, il a promis que le comité travaillerait assidûment pour atteindre les buts et objectifs du projet.

 

Joy-Josephine Enakhumeh

Leave A Reply

Your email address will not be published.