Le ministère de la Justice reçoit une enveloppe de N630 millions pour des services de consultance

Détails avec Timothy Choji, Abuja

0 68

Le Conseil exécutif fédéral a approuvé un montant de N630 millions pour le ministère de la Justice afin d’engager les services d’une société de conseil qui aiderait la nation dans le déploiement de la technologie pour réduire les risques et les dommages associés à l’attribution des contrats.

Le procureur général et ministre de la Justice, Abubakar Malami, l’a révélé aux correspondants de la State House mercredi, à la fin de la réunion hebdomadaire du conseil présidée par le président Muhammadu Buhari.

Selon le ministre, le mémo présenté par le ministère de la Justice permettra de remédier à toutes les déficiences associées aux contrats qui exposent la nation à des risques et des dommages plus élevés.

“Ce mémo a pour but d’apporter un nouveau développement dans l’administration des contrats au Nigeria, par le biais du déploiement de la technologie, du renforcement des capacités et de la spécialisation, de l’élaboration d’une liste de contrôle continue de tous les contrats existants et de l’assurance que les intérêts du gouvernement nigérian dans tous les contrats envisagés par les ministères, départements et agences sont pris en compte de manière adéquate, afin que le gouvernement ne soit pas soumis à des risques plus élevés en ce qui concerne les dommages et les lacunes dans les contrats qu’il peut signer avec des tiers.

“Le Conseil exécutif fédéral a donc examiné le mémo et a approuvé l’engagement d’une société de conseil qui aidera désormais à déployer la technologie pour renforcer les capacités des départements concernés du ministère fédéral de la Justice chargés de fournir des services techniques dans la formulation des contrats et de veiller à ce que les clauses et la protection nécessaires soient fournies au gouvernement dans la rédaction des accords afin de réduire au strict minimum le niveau de digression observé récemment dans certains contrats.

“A la fin de la journée, le conseil a approuvé le contrat de services de conseil pour un montant de 630 132 750 N, y compris la taxe sur la valeur ajoutée de 7,5 %, avec une période d’exécution de six mois”, a-t-il ajouté.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.