Nigeria : l’agence de lutte contre la drogue arrête un baron recherché

Propos recueillis par Salihu Ali, Abuja

0 107

L’agence nigériane de lutte contre les stupéfiants, l’Agence nationale de lutte contre la drogue (NDLEA), a arrêté le trafiquant de drogue recherché Onyeaghalachi Stephen Nwagwugwu, qui était recherché depuis neuf ans.

Selon un communiqué de presse du porte-parole de l’agence, M. Femi BabaFemi, le frère aîné du trafiquant de drogue, Eze Kaleb Stephen, également recherché, a échappé de justesse à l’opération nocturne menée à Umuahia et dans la communauté de Ntigha Okpuola, dans le gouvernement local d’Isiala Ngwa North, dans l’État d’Abia.

Au cours du raid, des quantités de cocaïne et des variantes de cannabis ont été récupérées dans les deux maisons.

“L’Agence a également mis sous scellés deux hôtels, un restaurant et deux manoirs qui leur sont liés et a récupéré trois véhicules exotiques à leurs domiciles, tandis que des efforts sont en cours pour retrouver d’autres comptes bancaires et propriétés”, indique le communiqué.

Le communiqué explique que les deux frères notoires ont commencé leur carrière dans le commerce illicite de la drogue à la fin des années 90, en tant que dealers de poche, avant de créer des fumeries dans leur communauté, puis de devenir de riches barons possédant plusieurs propriétés.

Selon la déclaration, les deux barons de la drogue possèdent également des milices armées qui gardent leurs maisons et leurs pharmacies, où ils vendent des substances illicites comme la cocaïne, l’héroïne et d’autres drogues dures.

Dans sa réaction, le directeur général de la NDLEA, le brigadier général à la retraite Mohamed Buba Marwa, a félicité les officiers et les hommes de l’agence impliqués dans les opérations ainsi que les hommes de l’armée qui les ont soutenus pour leur professionnalisme.

Il a exhorté le baron en fuite à se présenter devant l’Agence ou à risquer d’être chassé par ses agents.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.