Vers l’amélioration de la production de cacao au Nigeria

0 249

Dans le but d’améliorer la production de cacao au Nigeria, l’Institut de recherche sur le cacao du Nigeria (CRIN) et le Partnership Initiatives in Niger Delta (PIND) ont certifié 14 opérateurs de pépinières de graines de cacao au siège du CRIN à Ibadan, dans l’Etat d’Oyo.

C’est ce qu’a fait savoir la coordinatrice des communications de PIND, Mme Onyinye Muomah, dans un communiqué publié mardi 22 novembre.

Selon le communiqué, le directeur exécutif, Tunji Idowu, a souligné, lors de l’événement de certification, l’importance du partenariat et sa signification pour le secteur du cacao.

Représenté par le responsable du plaidoyer de PIND, Chuks Ofulue, il a noté que PIND a constaté que de nombreuses opportunités manquées dans la chaîne de valeur du cacao.

“Nous avons donc commencé à travailler en partenariat avec les acteurs du secteur et le CRIN pour relever certains de ces défis. Une partie importante des activités de partenariat comprenait la sélection et la formation des exploitants de pépinières sur les meilleures pratiques de gestion des pépinières. Après la formation, PIND a aidé 14 entrepreneurs semenciers à établir des pépinières de semences et à produire plus de 100 000 semis fournis commercialement aux agriculteurs de la région. Le PIND a également fourni un suivi de routine et un soutien de mentorat aux exploitants de pépinières et, en collaboration avec le CRIN, a mené un suivi/une évaluation conjointe cette année pour examiner leurs performances”, peut-on lire dans le communiqué.

Pour sa part, le directeur exécutif du CRIN, Dr Patrick Adebola, s’est réjoui de la synergie entre le CIRN et le PIND, en espérant qu’elle donnera des résultats.

Ses mots : “Nous nous sommes associés au PIND pour former les pépiniéristes car nous pensons que si nous avons une demande de semis à laquelle nous ne pouvons pas répondre, nous pouvons facilement diriger les agriculteurs vers les pépiniéristes certifiés pour combler les lacunes. En plus de servir les agriculteurs dans leurs localités, les pépiniéristes peuvent également servir d’entrepreneurs pour CRIN.”

Pendant ce temps, le directeur du programme cacao de CRIN, Dr Abiodun Adedeji, a comparé le succès du partenariat PIND/CRIN avec un programme similaire que l’institut a mené entre 2015 et 2019.

Il a souligné que l’institut a produit et distribué 601 000 cabosses de cacao aux agriculteurs, pour découvrir que moins de 10 % de ces cabosses ont été converties en plants pour l’expansion de la production de cacao au Nigeria.

Selon certain rapports, PIND et CRIN avaient, en 2021, formé un partenariat pour renforcer le système de marché pour la production et la distribution de semences de qualité dans le secteur du cacao et améliorer l’accès aux semis améliorés pour les cacaoculteurs dans la région du delta du Niger.

Les exploitants de pépinières ont également été évalués en vue d’une certification et d’une licence, en tant que producteurs et distributeurs tiers de plants.

Leave A Reply

Your email address will not be published.