Lancement d’un projet de développement de logiciels au Nigeria

Détails avec David Adekunle, Lagos

0 117

Power Learn Project (PLP), une organisation panafricaine à impact, a officiellement lancé un programme Devs4Africa de 1 million de dollars au Nigeria.

Le projet, en partenariat avec Adanian Labs Nigeria, a été lancé dans l’État de Lagos, dans le Sud-ouest du pays. Il est devenu impératif de procéder aux inscriptions en ligne pour la présélection des candidats potentiels de la première cohorte du Nigeria.

La directrice de la croissance et des opérations du projet Power Learn, Mme Mumbi Ndung’u, a déclaré que l’objectif du projet était de transformer la jeunesse africaine grâce aux compétences technologiques.

Mme Ndung’u a noté que le programme offrirait une formation en ligne au développement de logiciels pour les jeunes, comprenant des langages de programmation courants ainsi qu’une composante de compétences générales en matière d’employabilité et d’entrepreneuriat, afin de permettre aux apprenants d’obtenir des emplois de premier niveau dans le domaine des technologies intelligentes.

Des participants à l’évènement

Selon elle, “grâce au soutien des partenaires, le cours sera couvert par des bourses complètes, de sorte que la seule préoccupation des apprenants est d’apprendre et d’absorber autant qu’ils le peuvent, pendant qu’ils se préparent à naviguer dans la révolution numérique avec nous”.

“À l’issue du cours, les apprenants auront accès à un certain nombre d’opportunités et de parcours éducatifs alternatifs par le biais de l’organisation, allant des stages et des opportunités de preuve de travail ou des connexions de venture studio et d’incubateur s’ils veulent explorer l’entrepreneuriat.”

Elle a ajouté que l’obtention d’une compétence prête pour l’avenir était une nécessité pour la croissance et les opportunités tant personnelles que professionnelles.

#1MillionDevs4Africa) pour former un million de jeunes et leur donner les moyens d’acquérir des compétences technologiques utilisables.

Présentation du logo officiel du projet #1MillionDevs4Africaprogram lors de la cérémonie de lancement

Le directeur chargé de la croissance et des opérations du PLP a expliqué que l’Afrique est confrontée à un énorme déficit de compétences numériques, qui dilue les opportunités économiques et le développement. Quelque 230 millions d’emplois sur le continent nécessiteront un certain niveau de compétences numériques d’ici 2030.

Elle a ajouté qu’avec la pandémie de COVID-19 qui oblige de nombreuses entreprises à passer au numérique pour survivre, le besoin de ces compétences est devenu évidemment plus évident depuis 2020.

La cheffe de projet PLP Nigeria, Mme Ajo Balogun, tout en réitérant l’importance du programme pour les jeunes Nigérians, a révélé que le programme avait déjà été lancé dans certains pays, notamment au Kenya, en Afrique du Sud, en Tanzanie et au Nigeria.

Elle a déclaré que PLP vise à former les jeunes Nigérians à devenir des développeurs de logiciels sur une période de 4 mois et que le programme est financé à 100% par des bourses d’études.

Mme Balogun a souligné que PLP cherche à donner aux jeunes de plus de 18 ans les moyens d’acquérir des capacités technologiques pertinentes en leur proposant des formations technologiques de qualité, abordables et décentralisées, un transfert de compétences, un développement des compétences et des capacités technologiques, ce qui est essentiel pour trouver des solutions au chômage et au sous-emploi au Nigeria et dans toute l’Afrique.

Elle a appelé le gouvernement nigérian à apporter son aide dans le domaine de l’approvisionnement en électricité afin de permettre aux opérations du programme de devenir réalité, car la disponibilité de l’approvisionnement en électricité servirait à remonter le moral des développeurs de technologies.

Tout en soulignant la pertinence du programme, elle a expliqué qu’ils travaillaient tous à la réalisation du rêve panafricain de renforcer les capacités nécessaires pour tirer profit de la quatrième révolution industrielle, le Nigeria étant la plus grande économie d’Afrique.

“De toute évidence, les défis qui nous attendent sont énormes, c’est pourquoi nous lançons un appel au partenariat pour permettre au programme d’avoir une base au Nigeria. Nous essayons de mobiliser les jeunes des écoles et des communautés puisque la formation est basée sur des bourses d’études, ce qui aidera les jeunes Nigérians à acquérir plus de connaissances pour leur permettre de trouver un emploi sans attendre le gouvernement, mais en étant indépendants ou employeurs de main-d’œuvre”, a-t-elle conclu.

Le programme vise à former 1MillionDevs4Africa dans sept pays, à savoir : Nigeria, Kenya, Afrique du Sud, Ouganda, Rwanda, Tanzanie, Burundi et Zambie, répartis sur plusieurs cohortes.

Leave A Reply

Your email address will not be published.