La Banque centrale va mettre en place une économie sans numéraire

Détails avec Timothy Choji, Abuja

0 193

Le gouverneur de la Banque centrale du Nigeria (CBN), Godwin Emefiele, a déclaré qu’avec l’introduction des billets de naira reconfigurés, la banque va maintenant assurer la mise en œuvre complète du système économique sans numéraire dans le pays.

Emefiele a déclaré cela lorsqu’il a répondu aux questions des correspondants de State House, peu après que le président Muhammadu Buhari ait présenté les nouveaux billets de banque au public mercredi.

Le président Muhammadu Buhari avait déjà inauguré mercredi les nouveaux billets de 200, 500 et 1000 naira, se réjouissant que les monnaies redessinées soient produites localement par la Nigerian Security Printing and Minting (NSPM) PLC.

Le gouverneur de la CBN a toutefois expliqué qu’avec la nouvelle conception du billet de naira, la banque centrale ne permettrait pas à un individu ou à une organisation de retirer d’énormes sommes d’argent sans être interrogé par les agences de sécurité ou de lutte contre la corruption.

“Nous insisterons pour qu’une économie sans argent liquide soit mise en œuvre dans tout le pays. Nous limiterons le volume d’argent liquide que les gens peuvent retirer au guichet.

“Si vous avez besoin de retirer un grand volume d’argent, vous devrez remplir d’innombrables formulaires. Nous prendrons vos données, qu’il s’agisse de votre BVN ou de votre NIN, afin que les organismes d’exécution comme l’EFCC ou l’ICPC puissent vous suivre et s’assurer que vous utilisez cet argent à bon escient.

“Nous devons travailler en tant que pays, le Nigeria est le plus grand pays d’Afrique, tant en termes de population que d’économie, et nous devons nous assurer que nous faisons les choses de la bonne manière afin de nous positionner comme un leader en Afrique et un des pays les plus importants au monde. Nous devons faire les choses correctement et je pense que cela commencera dès aujourd’hui”, a-t-il affirmé.

Selon lui, de nombreux pays, en particulier les pays avancés, ont depuis adopté le système sans numéraire et le Nigeria ne doit pas rester à la traîne.

“Dans d’autres pays, vous trouverez, disons aux États-Unis, que si vous voulez retirer 10 000 dollars du guichet, vous serez interrogé, vous remplirez de nombreux formulaires, ils suivront même l’utilisation de ces 10 000 dollars que vous retirez.

“Si vous voulez retirer 10 000 £ au guichet, ils refuseront et si vous insistez, vous remplirez des formulaires. Les problèmes que nous avons eus dans le passé sont dus au fait que nous disions que c’était une économie d’argent liquide.

“Il n’y a pas d’économie qui soit construite en pensant qu’elle doit être une économie d’argent liquide. Le monde est passé d’une économie à prédominance d’argent liquide à une économie sans argent liquide. Et je pense que le Nigeria et la Banque centrale du Nigeria sont prêts, à l’heure actuelle, à évoluer vers une économie sans numéraire.”

Emefiele a également rejeté l’affirmation selon laquelle la refonte des billets en naira visait certaines personnes, notamment des politiciens.

“Il n’est pas nécessaire que quiconque pense que ce programme est ciblé sur qui que ce soit. Comme vous avez entendu le Président s’exprimer dans les chambres, il a dit que cette discussion pour redessiner et réémettre cette monnaie a commencé plus tôt dans l’année.

“Nous avons fait des efforts minutieux pour examiner le pour et le contre et les raisons pour lesquelles cela devrait être fait. Et le président, dans sa sagesse, a décidé que oui, cela devait être fait”, a-t-il ajouté.

Le gouverneur de la Banque centrale a également déclaré que personne ne peut reproduire les nouveaux billets de naira en raison des caractéristiques de sécurité améliorées dont ils sont dotés.

“Ces monnaies, ces billets ne peuvent pas être contrefaits en raison de leurs caractéristiques de sécurité. Personne ne peut les contrefaire. Vous ne trouverez que des gens qui fabriquent des photocopies de ces billets.

“Si vous suivez la procédure normale pour vérifier l’authenticité d’une monnaie, passez-la à la lumière ultraviolette, vous verrez que ces monnaies ne peuvent jamais être contrefaites.

“Mais ce que je dis, c’est que pour s’assurer que ces monnaies ne sont pas contrefaites, la CBN doit maintenant sans attendre, s’assurer qu’elle doit redessiner et réémettre ces billets tous les 5-8 ans afin que ceux qui pensent qu’ils peuvent profiter du système en contrefaisant, sachent que le jeu est terminé pour eux.”

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.